Réaction de J-P SAEZ !

A l'initiative du Maire Jean-Pierre Saez, une nouvelle réunion a rassemblé le 7 février 2002, les représentants de la DDE, de la SNCF, de RFF, de la Région, de la CAPA en présence de conseillers municipaux et d'associations. M. Devaux, Responsable de la DDE 13, a fait le point des mesures à court, moyen et long terme :

  • A court terme, c'est-à-dire fin février/mars 2002, cinq aménagements vont être réalisés : une place de dégagement pour les véhicules qui pourraient se trouver bloqués sur le passage à niveau, le retrait du butoir en béton, le recul des panneaux publicitaires (en attendant leur retrait définitif nous l'espérons !), la suppression du stationnement "sauvage" le long de la RN 96 et la création d'une sur-largeur au droit du passage à niveau.
  • A moyen terme, 1er semestre 2002, un îlot séparateur serait conçu avec un dispositif bas et empêcherait le franchissement de la RN 96 du Rond Point de la Gare au passage à niveau et du passage à niveau à un giratoire provisoire supprimant ainsi les deux tournes à gauche. Des trottoirs et passages piétonniers seront étudiés. Des feux à éclats et un damier en peinture blanche visualiseront le passage à niveau. La départementale 63 serait déplacée par le Conseil Général vers l'Allée des Platanes.
  • A long terme : La suppression du passage à niveau va faire l'objet d'études. Il semble, à priori, que le passage en souterrain de la RN 96 soit techniquement plus réalisable que celui de l'enfouissement de la voie ferrée. La solution technique serait connue fin 2002 ce qui permettrait son inscription à la prochaine révision du contrat de plan Etat/Région en mars 2003. Les travaux ne sont pas envisageables avant 2006.

Le CIQ a demandé l'application de la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) et un schéma de cohérence en liaison avec le projet de pôle d'échange de la gare de La Calade. Un PDU (Plan de déplacement urbain) est en cours de réalisation nous dit la CAPA. Nous nous en réjouissons car il faudra veiller à ce que l'ouverture de la halte ferroviaire de Venelles soit simultanée à celle de la Calade pour éviter des flux de déplacements supplémentaires vers le quartier de la gare de Venelles qui, compte tenu des nombreux services qui s'y développent au profit de l'ensemble du Plateau (commerces, centre d'apport volontaire, le tri postal sans doute aussi, etc …) ne tardera pas à atteindre le seuil de saturation. Il ne faut pas oublier que chaque arrêt de train bloquera dans l'avenir le passage à niveau pendant 3 mn.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>