La réunion de concertation non publique

  • Le 12 mars 2003 : La réunion de concertation publique n'a pas été ouverture au public en raison de son caractère purement technique !
  • Le 12 novembre 2003 : Le modèle de déviation qui permettrait la suppression du passage à niveau n'est pas décidé. Les Directions Départementales de l'Equipement (aussi bien d'Aix-en-Provence que de Marseille) n'ont pas avancé sur le projet. La DDE d'Aix-en-Provence est en pleine restructuration, un nouveau Directeur vient d'être nommé depuis le 1er septembre 2003.
  • Le 8 avril 2004 : Au cours d'une réunion publique, la Direction du Développement Economique du Pays d'Aix et le Cabinet OTH Méditerranée nous présentait le projet de sécurisation de la RN 96. Les installations du passage à niveau n'étant pas de la compétence de la CPA mais de Réseau Ferré de France, le CIQ attirait l'attention du Responsable du Pôle Aménagement de la CPA sur la nécessité d'avoir la garantie de cette institution pour l'aménagement des dispositifs sécuritaires : passages piétonniers et pour personnes à mobilité réduite, passages cyclables à la traversée dudit passage à niveau.
  • Le 27 septembre 2004 : Enquête publique du Plan de Déplacements Urbains : le CIQ rappelle l'urgence à sécuriser la traversée piétonne de la voie ferrée.
  • Le 24 mai 2005 : Au cours de la réunion publique de proximité d'Aix-en-Provence organisée dans le cadre du débat public de la LGV Côte d'Azur, le CIQ a rappelé l'urgente nécessité de sécuriser la traversée du passage à niveau de Venelles.
  • Le 15 novembre 2005 : Le Département, désormais compétent pour les routes nationales, reprendrait les études de la RN 96. QU'EN EST-IL DES ETUDES DU CABINET OTH présentées le 8 avril 2004 ? QU'EN SERA-T-IL DU PASSAGE A NIVEAU ? Un point sera fait avec le service "Urbanisme" de la commune.

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.