Le troisième guichet de la poste

Les années passent, la poste reste…. en l'état où elle a été ré-aménagée en 1976 ! Pourtant les besoins sont de plus en plus importants et pressants : Venelles compte aujourd'hui quelques 8500 habitants contre 2700 en 1975 et continue de développer sa zone d'activités (Venelles est le 6ème contributeur de Taxe Professionnelle, au sein des 34 communes de la CPA !). 

  • Le 6 janvier 2003, la presse nous annonçait la délocalisation du traitement du courrier rue des Piboules ce qui en théorie devrait entraîner un agrandissement des services ouverts au public. Ce ne fut pas le cas.
  • Au printemps 2003, le CIQ a fait part des préoccupations des Venellois au Groupement Postal concerné. Il a fait  valoir que Puyricard (qui n'a pas de zone d'activités) possède un troisième guichet depuis le printemps 2002 !
  • Le 12 novembre 2003, devant notre insistance et l'annonce d'une communication à la presse, nous avons obtenu un rendez-vous avec le Groupement Postal pour débattre du problème.
  • Le 3 décembre 2003, une présentation du projet était faite en mairie par l'architecte des Postes. La Poste restait au coeur du village, seul le centre de tri était déplacé rue des Piboules. Les travaux  devaient commencer en septembre 2004 !
  • Mais en mai 2004, mauvaise nouvelle : la Poste n'a pas de budget pour réaliser le réaménagement du bureau de Venelles. Le  CIQ écrit aussitôt aux responsables de la Poste et reçoit la réponse ci-après :

Heureusement de cette intervention du CIQ qui a permis au Maire de convenir d'un rendez-vous le 12 janvier 2005 avec Monsieur Bernard COUET, directeur de l'organisation et du système d'information de la Poste, et de "renouer le dialogue" (dixit Monsieur Segura, Médiateur du Groupe) ! A la suite de quoi une convention-cadre est signée. Elle prévoierait des engagements réciproques entre la municipalité et la Poste qui porteraient sur la reconstruction des locaux par la commune avec récupération des dépenses sur les loyers à venir.

DEPUIS QUE CONSTATONS-NOUS ? un effort certain de la nouvelle responsable du bureau, Madame Bernard-Joffre, pour ouvrir le troisième guichet aux heures de pointe et un guide-file pour atténuer les heurts avec la clientèle. Nous tenons d'ailleurs ici à la remercier pour son accueil et le bon état d'esprit qu'elle s'efforce de maintenir malgré des conditions matérielles toujours aussi difficiles liées à l'insalubrité des lieux.

SOMMES-NOUS CONFIANTS ? Nous avons lu dans Venelles Magazine (été 2005) : "début des travaux estimé pour 2006". NOUS Y SOMMES… MAIS AU FAIT QUE VA-T-ON Y FAIRE ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.