La liaison Marseille – Gardanne – Aix-en-Provence

Réseau Ferré de France communique :

"A partir de fin 2006, deux années seront nécessaires pour réaliser l'ensemble des aménagements prévus dans ce projet.

  1. La première année sera consacrée essentiellement aux travaux de génie civil avec par exemple les terrassements pour le doublement de la plateforme et la modification ou la reconstruction des ouvrages d'art.
  2. La deuxième année sera consacrée à la mise en place des équipements ferroviaires comme la pose de la voie ferrée et l'implantation du nouveau système de signalisation. La mise en service sera précédée d'une importante campagne d'essais et d'une réintégration de cette ligne au sein du réseau régional. 

Le doublement partiel de la voie, associé à la modernisation du système de gestion des circulations, répond aux objectifs de service fixés par les partenaires de ce projet. Sur un linéaire total de 36 km entre Marseille et Aix, 12 km seront doublés en trois tronçons :

  • Entre le débranchement de la ligne PLM et le viaduc de Saint-Antoine (6 km),
  • entre la gare de Septèmes et l'ancienne gare de marchandises de Bouc (4 km),
  • au nord de la gare de Gardanne (2 km).

Toutes les gares existantes entre Marseille et Aix seront réaménagées : Septèmes, Sainte-Marthe, Gardanne (où le plan de voies sera modifié pour éviter les cisaillements entre trains de fret et TER), Simiane (qui disposera d'une nouvelle voie d'évitement) et enfin Marseille Saint-Charles, dont les capacités d'accueil seront augmentées grâce à la création d'un "tube" continu de deux voies réservées à la liaison Marseille – Gardanne – Aix-en-Provence.

Trois nouvelles haltes seront créées dans le nord de Marseille : à Saint-Antoine (avec voie d'évitement et voie en tiroir), à Saint-Joseph/le Castellas et à Picon-Busserine.

Un nouveau système de signalisation et de gestion des circulations à commande centralisée sera mis en place sur la totalité de la ligne. Il utilisera les technologies les plus récentes de gestion informatisée du réseau ferré national.

Dans le but de sécuriser la ligne et son environnement, 5 passages à niveau seront supprimés. Ces travaux ont débuté en février 2006 avec l'opération de suppression du passage à niveau à Bouc-Bel-Air."

Comment assurera-t-on la liaison Marseille/Briançon (deux allers-retours chaque jour) pendant ce temps-là ? par la réouverture à la circulation des voyageurs de la voie aujourd'hui réservée au fret qui passe par Rognac. Faut-il y voir une possible liaison avec les Milles et le pôle multimodal envisagé dans la zone d'activités par la CPA ? sera-t-on prêt alors pour ouvrir une halte à Venelles dans des conditions acceptables ?

 A suivre…

MAIS A QUAND LA SUPPRESSION DU PASSAGE A NIVEAU DE VENELLES ?

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>