Compte-rendu de l’assemblée générale 2006

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 8 JANVIER 2007

Compte-rendu de l'assemblée générale 2006

L’assemblée générale 2006 s’est déroulée le lundi 8 janvier 2007. Nous remercions tous les adhérents qui ont pu se déplacer et participer aux débats. Mais nous remercions aussi tous ceux qui, à cette occasion, nous ont exprimé leurs encouragements. Le rapport d’activité 2006 a été présenté. Il a permis de nombreux échanges avec les adhérents :

  • Ceux-ci regrettent que l’aménagement de la RN 96 n’avance pas et craignent que l’affectation à la commune de cette voie n’en retarde le projet. Ils souhaitent que, même provisoirement, les dispositifs et le marquage au sol soient refaits. Il y a un danger certain à l’approche du chemin de la Petite Bastide. Les véhicules qui sortent de cette route se trouvent souvent nez à nez avec les automobilistes venant d’Aix ;
  • Ils ne comprennent pas que des négociations ne soient pas engagées par la commune avec Réseau Ferré de France pour obtenir le passage piétonnier à la traversée du passage à niveau ;
  • Des riverains de la rue du Claou s’impatientent du retard pris dans l’aménagement de cette voie : le CIQ prendra contact avec Venelles Environnement Urbain qui s’occupe de ce dossier ;
  • Des riverains du chemin du Barry demandent la réfection de la voie : le CIQ propose de venir en débattre au prochain Conseil d’Administration ;
  • Des Venellois domiciliés Route Nationale 96 et rue Eugène Bertrand se plaignent du manque de pression de l’eau du quartier : 0,8 bars au lieu de 7 pendant la période estivale, alors que des permis de construire continuent d’être attribués. Ce dossier sensible fera l’objet d’une étude lors du prochain Conseil d’Administration ;
  • L’absence de propreté sur la commune est évoquée ; il est vrai qu’après les déchets plastiques de la zone d’activités pour lesquels le CIQ est intervenu, il subsiste certaines zones qui mériteraient d’être nettoyées : les abords du parc des sports sont signalés, les abords de certaines entreprises de la zone d’activités (Intermarché en particulier) …
  • Une adhérente signale la dangerosité du passage sur la Touloubre : le petit pont en fer est glissant de façon quasi permanente, plusieurs chutes ont été constatées ;
  • Le problème des bus à Venelles est soulevé : il est réclamé des passages de bus dans le quartier des Faurys ainsi que la gratuité pour les personnes âgées de plus de 65 ans comme cela se pratique à Aix-en-Provence ;

Le CIQ prendra contact avec les services responsables pour trouver des solutions à ces différents problèmes.

Le Conseil d’Administration est renouvelé. Nous regrettons le départ d’Agnès Rastit, occupée à d’autres projets, et nous la remercions pour sa participation passée. Nous enregistrons trois nouveaux administrateurs :

    Mesdames :

  • Jeanine Villechenoux (nouveaux)
  • Anne-Marie Joly,
  • Suzanne Lamouroux,

    Messieurs :

  • Sylvain Magnac (nouveaux)
  • René Bajolle (nouveaux)
  • Paul Boi,
  • Lucien Brouchon
  • Jean-Claude Ghilliaza.

Des adhérents nous proposent de nous aider ponctuellement sur des dossiers et nous les en remercions.

Le CA réuni le 9 février a reconduit le bureau :

  • Présidente : Suzanne Lamouroux,
  • Secrétaire : Anne-Marie Joly,
  • Trésorier : Jean-Claude Ghilliaza.

RAPPORT D'ACTIVITES 2006

L’année 2006 a été riche en actions mais la plupart des dossiers sur lesquels le CIQ s’investit n’avancent pas vraiment pour des motifs divers.

  • REAMENAGEMENT DE LA RN 96

L’Etat a décidé le transfert des routes nationales aux collectivités locales. Le département des Bouches-de-Rhône et la DDE, considérant que la circulation sur la RN 96 dans la traversée de Venelles ne représente qu’un trafic local, a décidé de mettre à la charge de la commune cette voie. Or ceci ne s’accompagne pas des fonds indispensables à son entretien et n’ôte pas le passage des convois exceptionnels. Le Conseil Municipal, dans sa séance du 12 décembre, a donc décidé de refuser ce transfert et prend le risque d’aller jusqu’au Conseil d’Etat pour défendre ce dossier: il s’ensuivra un blocage de tout aménagement. Cela pourrait durer… Seul le rond point dit d’Intermarché pourrait voir le jour car un consensus financier a été établi avec Intermarché. Pour le reste, ce n’est donc pas demain que nous aurons des passages sécurisés et une qualité esthétique le long de cette voie. Nous le déplorons.

  • PASSAGE A NIVEAU

Il en va de même pour le passage à niveau et sa suppression dans la mesure où aucune suite n’a été donnée aux études de 2002 de la DDE et où RFF ne le prend pas en considération.

  • PLU (Plan Local d’Urbanisme)

Le CIQ vous tient régulièrement informé de son évolution et vous invite aux réunions publiques. La phase PADD se termine et nous nous acheminons vers le PLU dont l’enquête publique pourrait intervenir en 2007 voire 2008. Un groupe de travail sera mis en place pour réfléchir et émettre des observations.

  • LES ETUDES COMPLEMENTAIRES DE LA LGV PACA

Des études complémentaires ont été lancées depuis juillet 2006. Elles aboutiront d’ici 18 mois au choix définitif d’un couloir. Une concertation des acteurs a été mise en place. Le CIQ participe au groupe de réflexion « Biodiversité et Milieu Naturel ». Il réclame dans ce cadre le respect des zones naturelles de type ZNIEFF, ZICO, NATURA 2000 etc. ainsi que l’application des réglementations territoriales et européennes en la matière.

  • VENELLES VILLE PILOTE EN MATIERE D’ENVIRONNEMENT OU SŒUR JUMELLE D’ENTRESSENS ?

Devant la prolifération des déchets plastiques dans la zone d'activités le CIQ a réagi : nous avons rencontré successivement les gérants de ED le marché discount, ED primeur et la CERP. Nous avons écrit à Monsieur l'Adjoint aux Affaires Economiques en rappelant que Venelles, signataire de la Charte de l'Environnement, avait peut être un rôle à jouer.  Le 21 avril 2006 un nettoyage du champ pollué a été opéré par ED primeur. Nous les en remercions car ils ne sont sûrement pas les seuls pollueurs dans cette affaire.

  • UN ACCES ABERRANT

Le CIQ s'efforce d'obtenir le changement de l'accès aux commerces du Point Rencontre (Rond Point de la Gare, côté papeterie). Il suffirait de changer le sens de la circulation à l'intérieur de la copropriété pour éviter que les véhicules se croisent sur la chaussée autour du rond point. Il s'agit d'une copropriété privée. Le réaménagement de cet accès a été obtenu. A quand les travaux ?

  • UNE PROLIFERATION DES BANDEROLES EN INFRACTION ?

Le CIQ est intervenu pour faire retirer les banderoles apposées sur les clôtures de certaines entreprises de la zone d’activité. Il conviendrait que la commune réétudie la législation de sa zone d’activités qui date de 1990 et la fasse respecter. Mais les choses n’avancent pas malgré nos demandes répétées de mise en place d’un groupe de réflexion. Le CIQ rappelle qu'il contribue à l'élaboration d'une charte publicitaire en Pays d'Aix dans le cadre du CPIE. Dans le Lubéron, ou encore tout près de chez nous au Tholonet, des règles signalétiques plus esthétiques ont été élaborées et sont appliquées. Pourquoi n'y arriverait-on pas à Venelles qui se veut être commune pilote en matière d’environnement ?

  • UN CANIVEAU DANGEREUX

Le CIQ a été alerté sur un accès dangereux au niveau de la clôture béante des commerces du rond point de la gare (côté Sport 2000). Un caniveau non recouvert situé face au passage pour piétons à la traversée de la RN 96 a été la cause d'un accident. Un courrier a été immédiatement adressé au syndic, le Cabinet Devictor, avec copie à Monsieur l'Adjoint à la Sécurité, Monsieur l'Adjoint au Développement économique et Monsieur l'Adjoint à l'urbanisme. La Société a aménagé depuis une clôture.

  • L’AIRE D’ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE

Le 9 mars 2006, le Maire donnait lecture d'une réponse du Sous-Préfet en date du 27 janvier 2006. Ce courrier énonce des observations en réponse à la délibération du Conseil Municipal du 5 décembre 2005. La commission extra-municipale s’est à nouveau réunie. Il a été convenu dans ce cadre, en présence d’élus de la majorité et de l’opposition, d’attendre une mise en demeure avant d’entreprendre une action au tribunal administratif.

  •  LE TRI POSTAL

Vous êtes nombreux à nous signaler des problèmes dans la distribution de votre courrier. Nous avons fait le point pour vous. En raison en effet de la mécanisation du tri postal, les adresses doivent être normalisées selon le modèle ci-après :

ligne 1

 Monsieur Jean DUPONT

 Identité du destinataire

ligne 2

Escalier 1

 Complément d’identification du destinataire ou du point de remise

ligne 3

 Bâtiment A

 Complément d’identification du point géographique

ligne 4

 12, rue de Ecoles

N° et libellé de la voie 

ligne 5

13770 VENELLES

 code postal et localité de la distribution

Toute adresse ne correspondant pas à ce schéma sera rejetée par le tri mécanique. Momentanément un tri manuel peut corriger cette erreur mais vous courrez le risque pour l'avenir de voir votre courrier retourné à l'expéditeur. La Poste met à votre disposition des cartes sans obligation d'affranchissement qui vous serviront à faire les modifications indispensables. Vous pouvez vous les procurer au Centre de Tri, 10 rue des Piboules ou par courrier à l'attention de Monsieur André Prodon, CDIS Venelles, 13770 VENELLES. Si vous continuez à avoir des problèmes malgré une adresse correcte, nous vous engageons à entrer en contact avec le Centre de Tri postal, 10 rue des Piboules, téléphone 04 42 54 86 86, seul habilité à rechercher la source des erreurs. Si votre adresse ne comporte pas de numéro et de nom de voie, veuillez entrer en contact avec le service technique de la commune (1er étage de la mairie). 

  • LE CIQ A POURSUIVI SON ROLE D’INFORMATION

Il a informé les Venellois habitant les Forsythias des travaux de la rue de la Carraire suite au courrier que nous a adressé les services de la Communauté du Pays d’Aix. Il a informé ses adhérents de la réunion du 31 mai et du 8 juin concernant le PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable). Il a assisté au débat public concernant Iter et a informé de l’enquête publique qui s’est déroulée du 13 novembre au 20 décembre 2006. Il a assisté aux réunions de la Fédération des CIQ concernant le suivi du PDU (Plan de Déplacement Urbain) et participé aux ateliers du CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement).

RAPPORT FINANCIER

Les ressources du CIQ reposent exclusivement sur les cotisations de ses adhérents.

  • En 2006 le montant des cotisations est resté fixé à 10 euros. Au jour de l'assemblée générale les comptes s'établissent comme suit :

RECETTE

REPRISE DU SOLDE AU 31 DECEMBRE 2005

247.04 €

Cotisations 2006

570.00 €

Intérêts Caisse d’Epargne

0.38 €

TOTAL DES RECETTES

817.42 €

DEPENSES

Frais de secrétariat et affranchissements

408,68 €

Renouvellement adhésion à la Fédération des CIQ

28,00 €

Renouvellement adhésion à l’Atelier de l’Environnement

25,00 €

Frais d’assurance

36,55 € 

Frais de tenue de compte CE

16,00 €

Participation au congrès CARNAQ

15,00 €

TOTAL DES DEPENSES

529,23€

 

SOIT UN SOLDE EN BANQUE DE

 288,19 €

 

RAPPORT D’ORIENTATION

Pour faire simple : nous nous engageons à poursuivre nos actions dans l’esprit citoyen qui nous anime en faisant abstraction bien sûr, dans la période électorale qui s’ouvre, de toute implication politique. Le CIQ continuera donc de participer aux réflexions sur les équipements de Venelles et l’environnement, auprès de la commune et des institutions locales telles que la CPA, RFF, La Poste, etc. Il s’efforcera de retransmettre vos avis concernant le PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) qui, rappelons-le, précède le futur PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il continuera de vous informer et de participer aux groupes de réflexion du CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) du Pays d’Aix et ainsi que de la Fédération des CIQ.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.