Le CIQ réclame la protection des piétons !

Parmi les mesures sécuritaires, il en est une que le CIQ réclame instamment : un passage piétonnier le long de la RN 96 d'Intermarché aux nouveaux commerces, en remontant vers Venelles.

Le CIQ est intervenu pour le franchissement du passage à niveau :

  • au cours de quatre réunions de concertation publiques qui ont eu lieu en mairie les 15 novembre 2001, 7 février, 20 juin et 27 novembre 2002.
  • par courrier à Monsieur le Maire en date des 16 septembre 2002 et 11 janvier 2003.
  • par courrier en date du 12 novembre 2002 à Monsieur Bernard Gyssels, Adjoint délégué Régional de Réseau Ferré de France.

A la demande du CIQ, la DDE a exécuté un remblaiement provisoire devant les locaux d'IVECO.

Le franchissement de la Touloubre a été réalisé en 2005.

Le projet d'aménagement de la RN 96 présentée le 8 avril 2004 (voir notre action concernant le passage à niveau) semble toujours à l'étude mais depuis le transfert de la route nationale au Département, la compétence n'est plus celle de la CPA mais celle de la Direction de Routes et des Transports. Le CIQ prendra contact avec ce service pour connaître l'état d'avancement de ce projet car du côté de la commune peu d'informations publiques sont données.

  • Le 10 octobre 2007 : où en est-on ?

La loi de décentralisation a prévu le transfert d'une grande partie du réseau national vers les collectivités locales.

La route nationale 96 a donc été transférée au Département. Cependant, considérant que cette voie n'accueille qu'un trafic local, le Conseil Général a décidé de la rétrocéder à la commune. Après avoir refusé ce transfert le 12 décembre 2006 en raison des conditions financières qui ne prévoyaient qu'une indemnisation de 110 000 euros, le Conseil Municipal, dans sa séance du 11 septembre 2007 l'a finalement accepté. Les conditions financières ne sont guère plus avantageuses puisque l'indemnisation n'a été portée qu'à 180 000 euros mais on nous assure qu'il s'agit là du montant maximum que l'Etat concède dans ce type d'opération.

Dans ces conditions, le projet de réhabilitation de cette voie va être de nouveau étudié. Le 14 décembre prochain, le budget sera présenté en Conseil communautaire pour un montant de 6 millions d'euros. Si celui-ci est adopté, l'avant-projet qui avait été présenté aux Venellois en 2004, va faire l'objet d'études plus détaillées. La CPA prend en charge en grande partie cette opération du fait de sa compétence sur les zones d'activités. On rappelle que le CIQ, qui avait participé à la concertation, avait obtenu d'inclure dans le projet l'accès au hameau des Logissons qui, bien qu'en limite de la zone d'activités, n'en était pas moins dans son prolongement. Le CIQ avait également insisté pour que le passage à niveau fasse l'objet d'une attention particulière et permette de dégager un passage sécurisé pour les piétons et les cyclistes. Il semble que la Direction du Développement Economique de la CPA ait déjà des contacts avec l'ADAVA, association pour le développement du vélo, ce qui devrait permettre d'étudier l'application de la Charte "Vélo" dans ce projet. Projet à suivre bien sûr …

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.