LGV PACA : la décision enfin prise

C’est finalement le tracé des métropoles du Sud qui a été retenu par le gouvernement nous a annoncé hier Jean-Louis Borloo. Il aura fallu dix huit années pour convaincre de la nécessité de faire passer la LGV au coeur des villes. A quoi aurait servi un train qui se serait contenté de traverser nos territoires sans desservir les populations au plus près ? ce moyen de transport n’est-il pas destiné à abandonner la voiture ? pouvait-on se prévaloir d’un arc méditerranéen Barcelone-Gênes sans passer par Marseille et Toulon ? La raison l’a emporté : la LGV ne constituera pas une nouvelle saignée dans les espaces naturels, ce sera un maillon essentiel et structurant d’aménagement local. C’est bien ce que les associations ont toujours réclamé depuis près de vingt ans. Il reste qu’il faudra obtenir au cours des études plus précises des points « chauds » les aménagements indispensables à une bonne intégration du projet sans oublier la priorité aux transports locaux.

Rappelons que les associations du Nord d’Aix constituées en Collectif avait présenté en 2005 un cahier d’acteur qui présentait ces arguments. Elles ne peuvent qu’adhérer à la décision qui vient d’être prise.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>