Au 21 septembre 2009, du nouveau sur les transports collectifs !

Depuis 2008, la CPA étudiait, pour les communes de 5000 à 10000 habitants, la mise en service de bus interurbains. Venelles vient d’être choisie pour expérimenter ce nouveau dispositif : dès les premiers jours d’octobre, un bus circulera dans notre commune à raison d’un passage toutes les 45 minutes, du lundi au vendredi de 7 h à 19 h 20 et le samedi matin.

Le circuit, qui reste perfectible, s’efforcera de desservir un maximum de quartiers allant de l’allée du Parc jusqu’aux Floralies (dont il fera le tour en remontant par les Sycomores et l’allée de la Touloubre) pour revenir au rond-point de la Gare, monter sur le plateau par l’avenue Madeleine Bonneau, l’avenue du Jas de Violaine, l’avenue de la Bosque Sainte Croix jusqu’en haut des Faurys, descendre l’allée des Faurys, revenir sur l’avenue Madeleine Bonneau, prendre l’allée des Ribas, rejoindre la rue du Claou jusqu’au rond-point des Anciens Combattants, revenir sur l’avenue du Pigeonnier, la rue des Ecoles, l’avenue Maurice Plantier jusqu’au rond-point de la Gendarmerie, remonter le chemin du Stade, le chemin de la Passerelle et redescendre l’allée du Parc.

Il est prévu un circuit complémentaire en direction du Parc des Sports le mercredi après-midi. Il est souhaité de l’étendre le samedi après-midi dans cette même direction et d’envisager un crochet certains jours et certaines heures en direction du cimetière.

Il s’agit d’un minibus de 22 places dont 10 places assises et 1 place pour handicapé(e). Le tarif est fixé à 50 centimes d’euro, couplé le cas échéant avec le ticket à 1,10 euro en direction d’une ligne régulière (Aix, Pertuis ou Jouques).

Une réunion publique est prévue le mercredi 30 septembre pour présenter ce nouveau service à l’ensemble des Venellois.

Les associations présentes ont fait part de leur satisfaction à cette mise en service tout en attirant l’attention sur la sécurité (passages piétonniers aux arrêts, espaces réservés à la descente des bus…). Elles ont souhaité revoir la matérialisation des arrêts de bus. Rendez-vous a été pris courant octobre à cet effet.

En conclusion, un ensemble de mesures qui devraient aider à abandonner l’automobile et concourir aux économies d’énergie.

6 comments to Au 21 septembre 2009, du nouveau sur les transports collectifs !

  • Suzanne Lamouroux

    Je trouve tout comme vous que la réunion de ce soir a permis de faire un grand tour du problème et était très intéressante. Le circuit du bus est perfectible. Il faudra insister pour une desserte de Venelles-le-Haut et l’avenue Eugène Bertrand. Il ne faut pas perdre de vue que le trajet expérimental est déjà « long » = 45 mn ! Il ne tient qu’à nous, en utilisant ce service, d’obtenir un deuxième trajet.

    Quant aux tarifs, il faut obtenir qu’ils soient encore plus accessibles pour permettre un transfert de l’automobile vers les transports collectifs. Il semble qu’il soit difficile d’obtenir pour l’instant la gratuité. J’ai regretté que le tarif à 0,50 € n’entre pas en vigueur dès le 12 octobre, on m’a fait remarquer en fin de réunion qu’en prenant le carnet de 10 tickets pour un coût de 7,70 euros, cela ramène le coût du trajet à 0,77 euro. On ne peut que s’en contenter pour l’instant mais j’espère que nous aurons une bonne surprise en février prochain sur l’ensemble des tarifs en vigueur sur les bus de la CPA. lors d’une rencontre avec les responsables de la CPA, on nous avait laissé entendre que la billétique permettrait de moduler davantage les tarifs aux temps de parcours … et Monsieur Chorro nous a promis une bonne surprise !

    Merci de vos observations, je vais obtenir le plan du trajet et les horaires et les mettrai sur le site dès que possible.

  • Johan BERTHON

    Bonsoir la réunion de ce soir à été très satisfaisante dans l’ensemble quant aux questions portant tout d’abord sur la navette interne en elle même mais aussi sur les transports de la CPA en général avec même une incursion impromptue du ferroviaire. De nombreuses questions ont été abordées sur cette navette mais le plus marquant fut le problème du tarif annoncé à 0,50 € mais finalement revu au tarif unique de la CPA : 1,10 €, un mystère qui se résoudra apparemment en janvier avec la venue des nouveaux tarifs. D’autres réactions plus virulentes furent entendues, telle celle de la question de venelles le haut, je suis d’accord que ce quartier est exclu en partie mais il est quand même desservi par l’arrêt des anciens combattants et des arrêts sur le couple de rues du grand Puit et du Pigeonnier. Dans l’ensemble cette réunion à donc apporter je pense les réponses attendues, attendons désormais de voir la pratique !

  • Suzanne Lamouroux

    Bonsoir

    Vos observations sont les bienvenues. En tant qu’association, nous avons sollicité la gratuité, mais la CPA n’est pas du tout prête pour l’instant à l’envisager pour des raisons de budget qui concerne 34 communes, mais aussi nous dit-on « pour responsabiliser les citoyens et les engager à respecter le bien public » ! par contre, il n’est pas exclu de pouvoir obtenir des gratuités dans l’avenir pour certains publics. Il faudra revenir « à la charge ». Le minibus qui va être mis en service ne montera pas à Venelles-le-Haut pour l’instant, il passera sur l’avenue du Pigeonnier c’est-à-dire au pied de Venelles-le-Haut, mais ce n’est qu’expérimental et tout est perfectible nous dit-on.

    Je vous engage à venir à la réunion publique du mercredi 30 septembre, 18 h 30, salle des fêtes, consacrée aux transports et à la mise en service du minibus de Venelles. Je pense que les Venellois pourront s’exprimer.

  • Denis

    Bonne nouvelle pour les venellois qui ne sont pas motorisés, et il y en a certainement bien plus que l’on pourrait croire.

    Le prix du billet n’est pas excessif, loin de là, mais les recettes ne couvrant pas les coûts de fonctionnement, je suis partisan d’aller jusqu’à la gratuité pour inciter fortement à son utilisation, et ne pas se lamenter devant des bus quasi vides, non fréquentés par des jeunes ou personnes âgées qui regardent plus que d’autres le contenu de leur porte monnaie.

    Serait il possible d’avoir des bus à énergie électrique, non polluants, dans l’esprit de montrer qu’une alternative à l’énergie fossile non renouvelable, est possible?

    Une régularité dans les horaires et les trajets me semblent incontournables pour que les usagers soient sûr qu’un bus va passer les prendre, sinon, il faut imaginer un taxi qui aille là où se trouvent les demandeurs, comme l’a réalisé la communauté de commune du pays de Dié.

    Un arrêt à Venelles le haut n’est pas indiqué dans le plan, alors que le bus y passe. Je pense que c’est un oubli, car les habitants de ce quartier difficile d’accès aux personnes âgées attendent ce type de service depuis de nombreuses années.

  • Johan BERTHON

    Bonjour, ceci est une très bonne nouvelle ! Le parcours est appréciable tous les quartiers jusqu’alors exclus des arrêts de bus standard (Tourame, Claou, Grande Terre et parc des sports) seulement quand vous parlez d’une antenne vers le cimetière, de quel cimetière parlez vous ? Celui de Venelles le haut ou celui des Faurys ?

    La réunion du 30 septembre promet d’être très intéressante, je ne manquerai pas d’y assister !

Leave a Reply to Denis Cancel reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.