Compte-rendu de la reunion de concertation du 14 décembre sur le quartier durable des Michelons

Le dossier des Michelons a fait l’objet d’une nouvelle réunion de concertation proposée cette fois ci aux présidents des associations venelloises et aux directeurs d’école : il s’agissait  essentiellement de  répondre aux questions  des citoyens, d’enregistrer leurs propositions et commentaires afin d' d’améliorer le projet en cours.[tab:Rappel]

  • Une première réunion de concertation s’était tenue au mois de novembre avec les  riverains du quartier des Michelons. D’ores et déjà ceux-ci s’inquiétaient des nuisances sonores et visuelles qu’ils pourraient subir : futurs bâtiments trop proches des villas déjà existantes, bruit induit par la circulation sur  la voie contournante, ombre portée des immeubles, vue sur Sainte Victoire.
  • Des panneaux retraçant l’historique du dossier sont consultables au premier étage de la mairie  et qu’un registre est également mis à disposition des Venellois, sur lequel ils peuvent inscrire  leurs commentaires.
  • La mairie a également mis en ligne toutes les infos sur le projet et les Venellois peuvent poser des questions sur  http://www.venelles.fr/quartier-durable-michelons/;
  • Enfin  une réunion publique est prévue le 18/01 à 18h, le lieu n’est pas précisé.
[tab: Principaux points débattus]
Après une présentation rapide du projet (à consulter sur le site de la mairie et dans nos précédents comptes-rendus) les questions de la réunion du 14/12 ont porté sur :
 
  • la hauteur des immeubles  et la superficie des appartements :
Réponse : des T2 et T3, peu de T4, maximum R+2,
 
  • le nombre de logements et de logements sociaux :
100 environ dont 20 logements sociaux, ce qui représenterait une population d’environ  300 personnes
  • le complexe culturel – salle de spectacle et le parking de dissuasion :
Le positionnement de la salle de spectacle, ainsi que du quartier durable à cet endroit a encore  fait débat entre les élus de la majorité et ceux de l’opposition (qui soulignent également le coût du projet). Leurs avis sont toujours diamétralement opposés, les élus de l’opposition préféreraient une salle de spectacle dans le parc de sports tandis que le premier adjoint insiste pour sa part sur le fait que la culture doit se faire à l’intérieur du village, et que les quartiers durables sont  implantés en ville et non à l’extérieur !  Le nombre de places de la salle est encore à définir, et il a son importance pour déterminer le nombre de places du parking de dissuasion. L’idée d’un parking de dissuasion sur 2 étages est rejetée : question de coût.
 
Les associations ont demandé si elles pourraient bénéficier d’un local, et de quelle taille. Le 1er adjoint leur a répondu que c’était une question à l’étude.
  • le déplacement de la station service :
Apparemment le dossier est en bonne voie, tant au niveau régional que national, il faut encore réfléchir au positionnement de cette nouvelle station en fonction d’un bassin de rétention qui devrait être crée à proximité.
  • le parking en zone rouge inondable :
Il devrait  être remplacé par un parking souterrain « traversant », sous la place principale et les immeubles longeant la RN 96.
  • le nombre de véhicules par habitation :
là encore les participants ont beaucoup discuté: Le ratio de 1 véhicule par appartement semble irréaliste à certains. La mairie suggère 2 véhicules dont un serait électrique ; l’assemblée  a été plutôt dubitative. Les habitants pourront-ils se plier à cette règle ? On pourrait envisager éventuellement 2 véhicules pour les T4 (peu nombreux sur le projet). Néanmoins, la mairie a réaffirmé sa volonté d’éviter les véhicules à moteur à l’intérieur de ce quartier qui a pour vocation d’être un quartier durable. Les voitures devront donc stationner sur les parking prévus à proximité (souterrain, parking de dissuasion). Les transports en commun et le covoiturage doivent être développés, d’ores et déjà les lignes de bus ont déjà quadruplé leurs rotations, une navette existe reliant les quartiers. De nouvelles habitudes doivent donc se mettre en place.  
  • La voie contournante : 
Une venelloise a suggéré un nouvel aménagement de la voie contournante à sens unique : ne pourrait-on pas créer une voie double (avec une entrée / sortie  près de la salle de spectacle) qui aboutirait à un rond point au niveau des parkings en zone rouge et bleue : les véhicules tourneraient   autour de ce  rond point pour  repartir dans l’autre sens, ainsi des nuisances sonores seraient évitées ; dans ce cas il n’y aurait pas de sortie  sur le secteur  RN 96 – rue de  l’Agnel ;
 
Cette solution est elle applicable ? Une entrée / sortie sur la RN 96 au niveau de la future salle de spectacle sont elles envisageables en terme de trafic ? Cette proposition semble peu réalisable.
Autre solution possible : la voie contournante à sens unique avec sortie au niveau rue de l’Agnel pourrait être réservée aux modes doux et aux véhicules électriques afin d’éviter le bruit, la  pollution ; les enfants du quartier seraient également en sécurité sur cette zone. Il semble cependant évident que certains véhicules, notamment les véhicules de secours et ceux de la collecte des ordures devront utiliser cette voie. 
  • les voies cyclables :
La  portion de RN 96 jusqu’au village serait réaménagée en 2010 avec création de  pistes cyclables, et des trottoirs de part et d’autre.

  • A la demande d’une maquette :
Cette maquette semble nécessaire pour une meilleure visibilité du projet.
La municipalité répond qu’elle sera faite plus tard, lorsque tout sera bien défini et définitif (notamment au niveau des bassins de rétention dont le positionnement est encore à l’étude):
  • L’existence d’une maison médicalisée :
 Elle n’a jamais été envisagée à cet endroit, mais on peut penser à l’implantation d’un centre médica.
  • Les énergies développées :
Seront mis en œuvre : beaucoup d’énergie solaire, de la basse consommation, un réseau de chaleur pour alimenter l’ensemble des immeubles.
[tab:conclusion]
 
Les Venellois s’intéressent au projet, et de nombreux points, concernant notamment la circulation (accès des voitures, parking, voie contournante, nuisances sonores)  et le bassin de rétention font encore débat et sont encore à traiter ou à améliorer .
 
Le dossier de création de ZAC devrait néanmoins être finalisé vers la fin du 1er trimestre 2010, des études plus détaillées seront engagées toujours en 2010, une maquette pourrait ensuite être présentée.
 
[tab: Étaient présents]
  • les présidents des nombreuses associations venelloises.
  • des élus de la majorité.
  • des élus de l’opposition.
  • le directeur de l’école des Cabassols.
  • Les services administratifs.
[tab:END]

1 comment to Compte-rendu de la reunion de concertation du 14 décembre sur le quartier durable des Michelons

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>