Compte-rendu du CIQ sur la réunion publique du 18 janvier

Globalement peu de Venellois étaient présents à la réunion publique du 18 janvier, organisée par la municipalité autour de la réalisation immobilière des Michelons.

[tab:Introduction]

Si les résidents du quartier des Cabassols ne se sont pas prononcés « contre » cette réalisation, ils ont cependant exprimé très fortement leurs inquiétudes lors de cette réunion. D’autres Venellois ont par contre manifesté leur intérêt pour ce projet « novateur », mais ont regretté de ne pas trouver dans l’exposé fait toutes les précisions qu’ils attendaient, concernant notamment la qualification « quartier durable », le  coût, la gestion, les énergies et les techniques qui seront mises en œuvre … enfin certains ont souhaité que ce projet devienne véritablement le projet de l’ensemble des  Venellois…

Notons qu’un échange vif a eu lieu entre l’opposition municipale et le premier adjoint, ce dernier précisant que celle-ci avait déjà largement exposé ses points de vue dans les réunions précédentes, et qu’elle devait  laisser maintenant s’exprimer le  public.

[tab:Présentation]

En introduction puis au cours de la réunion, le Maire, entouré du premier adjoint R.Chardon, des adjoints C. Clavel, A.Quaranta, A.Mercier, a tenu à rappeler que ce quartier durable s’inscrit dans le programme CATMED http://www.chateauneuf-le-rouge.fr/news00012059.php et servira de modèle reproductible à l’échelle européenne ; il sera implanté.

  • dans le respect et l’esprit de concertation des lois Grenelles 1 et 2.
  • sur un foncier appartenant à la commune (cf compte-rendus du 26 octobre)
  • et tous les Venellois sont associés pour donner leur avis.

Le Maire a également indiqué que Mme Joissains, maire d’Aix en Provence, recevrait sous peu les délégations des villes méditerranéennes regroupées autour du programme CATMED.(nous n’avons pas d’autres précisions à ce sujet). La ville de Venelles sera associée.

Pour répondre aux critiques exprimées depuis le début de l’opération, le Maire a tenu à justifier le choix du lieu d’implantation du programme: « en entrée de ville, ce sera un signal fort pour marquer une identité forte du village », et il a affirmé que précisément, « parce que c’est difficile, c’est intéressant ».  Il a  de nouveau signifié sa volonté de construire une salle de spectacle, appelée aussi salle de la culture,au centre du village, afin que tous, et en particulier les moins jeunes, puissent y aller à pied, tandis que les plus jeunes iront au parc des sports à pied.

Toujours pour répondre aux critiques concernant l’obligation de limiter les véhicules à moteur thermique et la préconisation de voitures électriques, le Maire a voulu résolument  inscrire le projet dans une perspective d’avenir : « dans 15 ans, les voitures électriques seront largement utilisées, les mentalités doivent changer… ».

Enfin pour répondre aux inquiétudes des résidents des Cabassols, le premier adjoint et le maire ont affirmé « que rien n’était  figé, que tout était ouvert et que les objections seraient prises en compte, dans l’intérêt collectif des Venellois et non pas d’un intérêt particulier, dans le respect des uns et des autres… ».

Il en a également profité pour faire passer un message sur les logements sociaux, sujet sensible à Venelles : « on n’est pas bons sur les logements sociaux, mais les 600 exigibles, on les fait où ? Comment rattraper le retard ?… il s’agit de se situer entre la loi et ce qui convient à Venelles, et  la demande des Venellois est à  peu près d’une centaine de logements. »

[tab:la dernière étape du dossier]

Le premier adjoint a ensuite présenté la dernière étape du dossier de concertation qu’on peut consulter en Mairie, au premier étage et sur le blog de la mairie.
A peu de choses près, cette  présentation a été identique à celle de la réunion faite avec les associations (cf. compte rendu du 14 decembre 2009) un changement cependant, la suppression du parking programmé auparavant en zone rouge.

Au jeu des questions-réponses :

  • Les habitants du quartier des Cabassols et de l’impasse de l’ Espigoulier  ont rapidement manifesté une forte  exaspération « vous n’avez pas tenu compte de nos remarques, nos paroles sont vaines, nos souhaits non pris en compte, le rond point est catastrophique, ça va polluer la vie des gens …».
    • Ils demandent :
      • un changement d’orientation des immeubles,
      • une hauteur d’habitat réduite afin d’avoir une certaine profondeur de champ,
      • des immeubles à bonne distance des villas déjà existantes,
      • une prise en compte des nuisances sonores induites par la future voie contournante et la salle de spectacles,  …
      • la plantation d’une rangée d’arbres le long de la contournante, coté Espigouliers. Ils s’interrogent également sur :
      • la densification élevée de l’opération
      • l’éventuelle dévaluation de leurs logements…
      • la circulation sur la contournante : pourra-t-on interdire l’accès aux deux roues, particulièrement bruyants ?
      • les futures difficultés d’accès et de sortie de l’impasse de l’ Espigoulier lorsque le trafic sera à son comble aux heures de pointe.
  • Pour sa part, le Maire a assuré que :
    • les immeubles seraient éloignés d’au moins 40 m des maisons voisines, avec des ouvertures au sud (donc pas de mitoyenneté)
    • la salle de spectacle serait aux dimensions du villagepas un nouveau « Dôme », cette dernière ne devrait causer aucune nuisance sonore, les techniques actuelles d’insonorisation ayant fait leurs preuves ;
    • le nouveau tapis autoroutier avait  déjà permis une réduction du bruit ;
    • les accès de ce quartier seraient limités sur la voie contournante aux véhicules électriques afin entre autres de protéger des nuisances sonores les maisons voisines des Cabassols ;
    • dans 5 ans, les véhicules électriques et à hydrogène seront largement utilisés.
    • Il a enfin rappelé que la création de la Campanella n’avait fait subir aucune dévaluation aux habitats voisins et il a conclu que les mentalités devaient évoluer : « on a 30 ans de retard, aujourd’hui on ne construit pas de villes à la campagne, il faut avoir une autre vision de l’intérêt général, ça se fait dans les pays du nord, pourquoi ne le ferait-on pas ici, dans le sud de la France ? »
  • Les autres questions ont appelé  les précisions suivantes :
    • il y aura un parking souterrain pour l’hôtel et les résidents, le parking de persuasion sera aussi utilisé pour la salle de spectacles. On pourra aussi utiliser les différents parkings déjà existants à Venelles. Il y aura suffisamment de places en comptant les parkings aux alentours,.
     la circulation piétonne (du parking de dissuasion vers le  quartier) sera assurée par 2 traversées protégées de la RN 96 ;
    • l’interdiction faite aux véhicules à moteur thermique d’entrer dans le quartier  ne concernera pas  les véhicules  des pompiers ou les ambulances qui interviennent très rarement.
    • pour les voitures électriques la zone sera limitée à 20kms/ heure,
    • Il n’y aura pas de T6, quelques T4, avec des accès handicapés,
    • les jeunes pourront accéder à la propriété,
    • il y aura 25 à 30% de logements sociaux.
    • il y aura un appartement pour les personnes à mobilité réduite.
    • les immeubles seront limités à R+2 ou 2  et demi en utilisant les déclivités du terrain, ce qui permettra de préserver la vue sur sainte Victoire ;
    • la réalisation sera à taille humaine, l’atelier 9  étant  reconnu comme prenant en compte l’aspect humain ;
    • on restera, avec la création de ce nouveau quartier, dans la problématique du développement durable : densification des espaces existants (et non franchissement de l’autoroute et occupation de terrains agricoles) avec une  densification tout de même  moindre que celle recommandée par la loi Grenelle 2 qui prévoit d’aller jusqu’à 50% ;
    • en ce qui concerne l’appellation « quartier durable » : ce quartier résolument tourné vers l’avenir obéira aux objectifs des lois Grenelle 1 et 2 , avec entre autres : 
    • constructions aux nouvelles normes BBC ; (dès  2010 la norme BBC, va, devenir obligatoire : en 2010 pour les bâtiments publics et tertiaires, en 2013 pour les bâtiments neufs . Pour obtenir la norme BBC, la consommation du Bâtiment Basse Consommation ne devra  pas être supérieure à 50 kilowattheures d’énergie primaire par m² et par an (contre 150 pour un logement non certifié).
    • recyclage  des eaux grises pour l’arrosage,
    • utilisation de la  VMC (ventilation mécanique contrôlée) double flux : Le double flux va prendre l'air neuf à l'extérieur, va l'épurer grâce à ses filtres haute efficacité, puis l insuffler dans les pièces de vie de votre logement par le biais de diffuseurs. Il va également, comme une VMC traditionnelle, extraire l'air vicié des pièces "polluées" comme la cuisine, la salle de bain ou les WC. Au centre de la VMC double flux se trouve un échangeur thermique ou ces 2 flux d'air vont se croiser. Le double flux va ainsi récupérer l'énergie des calories présentes dans l'air vicié puis les diffuser dans l'air neuf filtré, et donc dans le logement
    • utilisation de modes doux,
    • réseaux de chaleur, chaudière à bois
    • plantations d’arbres peu allergènes.
  • A la question « les auto-promoteurs (un groupe d’un vingtaine de personnes) pourront-ils eux aussi participer à ce programme ? », il a été répondu que c’était difficile dans de l’habitat collectif, pour des raisons de responsabilité.
  • Il y  aura une accession à coût maîtrisé, mais il est encore trop tôt pour débattre du prix d’un appartement.
  • Le financement sera porté par une ZAC d’intérêt communautaire qui se financera d’elle-même entre acquisitions et cessions, la procédure sera portée par la SEMEPA, les surcoûts seront assurés par la CPA
[tab:Le calendrier]

Cette réunion est la dernière étape de la concertation, la suite de l’étude sera confiée à la SPLA (cf compte rendu du 26 octobre) Société Publique Locale d’Aménagement  dont le capital est détenu à 100% par les collectivités territoriales (40% par la CPA et 60% par Aix, qui cède sur ses parts 1% d’actions à la ville de Venelles). Pour la suite, l'étude de détails dra en 2010 et courant 2011 le permis de construire avec début des travaux.

[tab: Avis du CIQ]

Dans une lettre à Monsieur le Maire datée du 31 mars 2009, le CIQ avait donné sa position sur ce projet et réclamé une présentation et une concertation avec les Venellois. Cette concertation  s’est avérée plus que nécessaire, les résidents du quartier des Cabassols :

  • qui ne refusent pas le projet mais demandent, logiquement, d’y être associés,
  • désirent participer activement à son amélioration. 

Nous souhaitons qu’ils soient entendus.

Au cours de cette réunion de présentation générale, certaines questions plus précises et plus techniques n’ont pas encore reçu de réponses, ou des réponses globales, peu détaillées : coût de l’opération, question des énergies, des techniques etc… architecture… C’est « trop tôt » a souvent répondu le premier adjoint.

Nous attendrons donc, mais nous aimerions avoir des réponses avant qu’il ne soit « trop tard » !

Cette opération, précisément parce qu’elle concerne une nouvelle façon d’être et de vivre, parce qu’elle utilisera des techniques peu connues encore, parce qu’elle se veut précisément exemplaire a besoin non seulement d’être expliquée et présentée mais aussi partagée. D’autres réunions, ouvertes aux Venellois, seraient nécessaires dans les phases ultérieures, réunions par exemple   avec des spécialistes (bureaux d’études, spécialistes des nouvelles techniques,  architectes) afin que les Venellois, des Cabassols et d’ailleurs partagent, ce projet, l’améliorent et se l’approprient.

[tab:END]

2 comments to Compte-rendu du CIQ sur la réunion publique du 18 janvier

  • Philippe Chaigne

    Les orientations ghénérales données par vMr Chardon et qui n’ont pu être développées pourraient constituer l’ordre du jour?
    Qu’en pense notre présidente?

  • Philippe Chaigne

    Quel seraient les commentaires du CIQ sur ce projet qui dans le cadre du développement durable présente un intérêt certain.
    Une réunion des adhérents sur ce sujet important ne pourrait-elle pas être envisagée. ? Les orientations générales données par Mr R. Chardon lors de la réunion publique et qui n’ont pu être développées pourraient fa

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>