La salle de spectacle : compte-rendu de la réunion du 19 Avril

Le CIQ vous présente le compte-rendu de la troisième réunion du groupe de travail sur la salle de spectacle.

Étaient présents :

les élus de la majorité : M.Chardon, Mme Clavel, M.Quaranta, Mme Fabiani, M.Babuleaud, M.Granier, Mme Weller, Mme Ardevol, M.Marin ; Les élus de l'opposition : M.Morbelli, Mme Peyrou qui représentait également les écoles. Le service culturel : Mme De Valence ; les associations culturelles : « théâtre Naïf », « l’Entrepôt » et la chorale « Velena Canta » ; le CIQ : Mme Lambert et les service techniques: M.Balivet

 
Les associations culturelles présentes à la  réunion du 19 Avril ont souligné :
  • la petitesse des  salles actuelles  (manque de place  – certains spectateurs parfois ne peuvent pas entrer-  mais aussi  manque de confort des sièges),
  • les conditions matérielles peu adaptées aux  prestations des artistes (manque de vestiaires, de coulisses, de toilettes,  d’espaces  de répétition, scènes trop petites…)
Une nouvelle salle serait donc nécessaire, compte tenu également de l’augmentation de la population.

 
Cette future salle, a vocation communautaire  pour laquelle des missions et un projet culturel  précis devront être définis, (cf comptes rendus précédents) pourrait  donc  être utilisée à certains moments de l’année par les diverses associations (nombreuses sur Venelles, entre autres Théâtre naïf, Cabotins, MJC, Venelles Loisirs, judo-club (pour les spectacles de danse), l’Entrepôt et les 16 associations qu’il regroupe, le Cercle d’Or pour ses spectacles de fin d’année, les chorales, notamment Venella Canta,  etc.. ) et les écoles (près de 600 personnes assistent aux spectacles de fin d’année, pour chaque école) .

Compte tenu des besoins exprimés par les associations et les différents participants aux réunions, on s’achemine donc vers le projet d’une salle de 400 à 600 places, intégrée dans un ensemble comportant un vaste hall d’accueil (qui pourrait en outre accueillir des expositions), une cafétériades locaux pour le personnel administratif, les techniciens, les  comédiens et le  matériel.

Un groupe de travail doit visiter les salles des communes voisines afin d’affiner le dossier. Dossier qui sera ensuite soumis à un programmiste chargé d’élaborer plusieurs types de projets, parmi lesquels sera choisi le projet final.

Avis du CIQ :

Le CIQ souhaiterait que toutes les associations culturelles, dont la MJC, définissent ensemble le projet le plus adapté à la ville.
 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.