Rencontre avec l’opposition municipale à Venelles

Jeudi soir, l’opposition municipale recevait les associations venelloises, une occasion de faire le point, sur les projets en cours dans notre commune.

Ordre du jour proposé : les politiques en matière d’Urbanisme, d’Economie et Commerce, d’infrastructures

Présents : 6 membres du PS dont 4 élus 4 représentants d’association : M.Breton, M.Nicol (Venelles Environnement Urbain), JM Hery, M.Armand (CIQ+AVEC)

Grosse déception, la faible participation : de nombreuses associations avaient été invitées (sport, culture, social, etc).

JM Hery a exprimé sa contrariété face à l’absence de politique culturelle de la ville, le peu de cas fait pour l’entretien et la mise en valeur du patrimoine, l’éclatement du village en hameaux déconnectés les uns des autres, le projet pharaonique de la salle de spectacle, le peu de reconnaissance de son action personnelle.

M. Nicol a exprimé son étonnement devant la multiplication des programmes immobiliers sans coordination entre eux et sans dessertes suffisantes, a demandé qui décidait de ces travaux et souhaite que pour l’avenir, si l’opposition devait à nouveau gérer la commune, une place soit faite aux compétences disponibles dans les commissions de travail.

GJ Abel (VE) absent avait fait parvenir deux questions : Quel urbanisme voulez vous, quelle part de logements sociaux et de commerces, et quel schéma directeur pour l’eau ?

M. Armand (AVEC et CIQ) a mis l’accent sur la nécessité d’une vraie “Nouvelle Gouvernance” basée sur l’accueil de l’expression citoyenne permettant aux habitants de s’impliquer à nouveau dans la vie de leur cité, qu’ils délaissent aujourd’hui.
Il a fait part de sa préoccupation devant les actions sécuritaires menées (video surveillance et voisins vigilants) qui devraient être remplacées par des actions de convivialité et d’animation des quartiers.
Deux problèmes urgents : la circulation des piétons et vélos sur l’axe Nord-Sud et la remise en route de la gare.
La priorité au Dévelopement Durable devra s’appuyer sur l’Agenda 21 qui est un bon moyen d’accompagner la municipalité, une grande vigilance s’attachera aux suivi des indicateurs dans la durée.

L’opposition a présenté ses intentions pour une gestion future de la commune :
– Un Bilan Diagnostic de l’état de la commune par une instance objective et neutre, en particulier pour le patrimoine.
– Un plan de cohérence des déplacements
– Participation accrue de la “société civile” par le biais d’un “comité”.
– Ouverture des commissions à des compétences externes, avec un modérateur issu de la société civile.
– Engagement sur la Nouvelle Gouvernance, l’écoute des citoyens et de leurs associations.
– Avoir des items de suivi simples et pragmatiques pour rendre compte de son mandat.
– Revoir la faisabilité de l’éco-quartier et de la salle de spectacle.

Au cas où de nouvelles élections devraient être organisées avant l’échéance normale, l’équipe Venelles en vie (qui est plus large que le PS) présentera une équipe rajeunie, un projet, une tête de liste, cette liste sera ouverte aux compétences volontaires, prête à collaborer avec les associations citoyennes (l’engagement pris ne vaut pas seulement pour des élections anticipées il vaut pour tout le programme de l’opposition).

M.Armand a pris acte de cet engagement en rappelant combien difficile cette collaboration pourrait s’avérer pour les élus et que cet engagement leur serait rappelé le cas échéant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.