Compte rendu du CA de la REVE du 23 avril

manger bio Voici par notre représentant Pascal Ferrante, le compte rendu du conseil d’administration de la REVE du 23 avril dernier. C’est le dernier compte rendu de Pascal qui quitte le conseil d’administration.
Au nom de notre association, nous le remercions pour le travail accompli – dans des conditions souvent difficiles – au cours de ces dernières années, et pour son soucis constant d’informer les venellois. Nous lançons également un appel à candidature pour son remplacement dans ce conseil.

Après le tour de table, j’ai informé le Conseil de mon retrait et de pourvoir à mon remplacement.
En ouverture de la séance adoption du procès verbal de la séance du Conseil en date du 19 Décembre 2011 : adopté à l’unanimité.

Passage à l’ordre du jour :

Analyse des comptes administratifs  Exercice 2011

Eau
Le nombre de m3 vendus a vu sa chute enrayée au cours du second semestre , accusant une légère croissance ( +2,19 % par rapport à 2010 ) Notre commune compte 2 903 abonnés, affichant une croissance de +1,7 % par rapport à 2010.
Le résultat d’exploitation s’élève à 175 233 € (18 % des recettes d’exploitation).
Sans entrer dans le dédale du compte administratif, le résultat global de 235 097 € offre une réserve confortable pour 2012 .
Les efforts déployés par l’équipe de la REVE dans sa chasse aux pertes dans le réseau portent leurs fruits en affichant 89 %, cela mérite d’être cité.
Rappelons que les achats d’eau brute représentaient 50 à55 % des charges d’exploitation, hors impôts, taxes et dotation aux amortissements. Elles sont de 36 % en 2011. 

Assainissement
Le nombre de m3 facturés subit un fort recul par rapport à l’année 2010 (-9,6 %). Le nombre d’abonnés assujettis reste stable : 2 642 en 2011 contre 2 640 en 2010.
L’exercice évite malgré tout une dégradation des recettes par deux facteurs : une réduction des dépenses d’exploitation à caractère général et les taxes de raccordement qui explosent : 123 000 € en 2011, contre 22 000 € en 2010 .
La prime d’épuration versée par l‘Agence de Bassin d’un montant de 56 000 €, démontre la bonne performance de la station d’épuration Sud.
Le résultat d’exploitation s’établit à 231 830 €.

Concernant la future station Nord, le projet suit son cours.

Vote des budgets : unanimité.

En dernier point le débat a porté sur la modification de la taxe de raccordement à l’assainissement collectif pour les nouvelles constructions à compter du 1 Juillet 2012 qui deviendra :la participation pour le financement de l’assainissement collectif (PFAC).
Le problème nécessite une bonne analyse pour déterminer l’assiette en fonction de la surface de plancher pour éviter de fortes distorsions.
Robert Chardon suggère d’effectuer des simulations et lors du prochain Conseil rendre compte de son analyse pour orienter et fixer la ou les valeurs au m2 constructible avec un plafond pour une surface de plancher dépassant 250 m2.

Etaient présents :
R.Chardon qui assurait la présidence, Jean-Louis Martin, Claire Pinhero, Dominique Tesnière, Christophe Marin, Jean-Pierre Babuleaud, Alain Quaranta, Pascal Ferrante, Madame Cavaillet, Max Barighian, Sophie Grisoni, Elodie Bernié

Absents : Monique Allard, Pierre Rousset (pouvoir donné à P.Ferrante)

A chaque lectrice et chaque lecteur, toute ma sympathie.

Encore merci à Pascal pour ton rôle très actif au sein de ce conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.