Concertation ou Manipulation ?

On voit apparaître dans l’Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Venelles, paru dans le journal La Provence du 14 septembre, la phrase suivante :
« Aussi, au terme d’une concertation engagée avec les associations et riverains, sera-t-il ultérieurement proposé au Conseil municipal de se prononcer sur la construction d’une salle d’environ 150 m2 utiles aux environs du cimetière de la Bosque, destinée aux associations de quartiers. »

Rappelons la définition des termes de communication :
Information : il s’agit de présenter un choix déjà fait
Consultation : il s’agit de recueillir des avis avant de prendre une décision
Concertation : il s’agit d’associer à l’élaboration d’une décision
Participation : il s’agit d’associer à l’élaboration d’un projet, de sa phase de définition jusqu’à sa mise en place

Où en sommes-nous à Venelles ?

– Vis-à-vis des associations et de la population, la municipalité organise des réunions d’information concernant des projets « ficelés » sans marge de manœuvre.

– Vis-à-vis des élus au Conseil municipal, on peut parler de consultation formelle, puisque la décision ne peut être prise qu’après un vote, mais compte tenu de l’écrasante majorité (24 contre 5), l’opposition, qui représente plus de 40% des Venellois, n’a pas son mot à dire.

Dans le cas de la Bosque, il y a eu une réunion sur le site organisée par le Premier adjoint le samedi 30 juin. La vingtaine de Venellois présents ont exprimé les raisons de leur opposition au projet … et on en a plus entendu parler jusqu’à la parution de l’arrêté d’enquête publique daté du 12 septembre ! En aucun cas, il n’y a eu travail de concert : quels sont les besoins, qui concernent-ils, où est-il opportun d’implanter des salles communales, selon quel cahier des charges technique, etc.

L’étape suivante est la consultation des Venellois par enquête publique, mais les avis des Commissaires enquêteurs ne seront en tout état de cause que consultatifs.

La « dictature de la majorité », identifiée par Tocqueville au début de XIXè siècle (De la démocratie en Amérique), conduit à ce que les conflits soient traités par l’affrontement des partis ; la concertation et la participation, formes plus achevées d’une démocratie citoyenne, ne sont visiblement pas d’actualité à Venelles !

INDIGNEZ-VOUS sur le registre de l’enquête publique des décisions arbitraires prises par la majorité au Conseil municipal !

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ping : 13770-Venelles