Les venellois en colère !

AgendaPlus de 180 venellois demandent à la municipalité de mettre en place la nouvelle gouvernance dans la commune comme elle s’y était engagée.
Voir la pétition.
Depuis 2008 une commission sur la nouvelle gouvernance s’est réunie plusieurs fois afin de rechercher comment mettre en place une véritable démocratie participative dans notre commune.
La dernière réunion date du 5 juillet 2010. Au cours de cette rencontre, la municipalité avait présenté une charte de la nouvelle gouvernance.
Nous avions même accueilli à Venelles en novembe 2010 un colloque organisé par Europe écologie des verts autour du thème de la démocratie participative.

(cliquez sur l’article pour l’agrandir)

Salle communale au bois de la Bosque, aménagement d’un parking dans le bois près de la station BP, aménagement de la RN 96 sans concertation, nous regrettons ces pratiques qui, quoi que puissent en dire nos élus, ne nous paraissent pas compatibles avec l’esprit du développement durable.

Rejoindre la conversation

13 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Patrick vous êtes un saint homme ! vous montez une manifestation, vous y consacrez du temps et de l’énergie et vous renoncez spontanément pour permettre à la mairie d’organiser elle-même les Bacchanales ! Pourtant plusieurs questions demeurent : pourquoi ? votre association n’y arrivait-elle plus ?
    Autre question que je vous pose : pourriez-vous nous dire de combien de subventions vous disposez actuellement et surtout, de combien de subventions vous disposiez sur les dernières années pour comparer ?
    Quel est aujourd’hui votre rôle dans les bacchanales ?… et au delà quel sera votre rôle dans la prochaine municipalité si Robert Chardon est élu ?
    Enfin, dernier point : le dépôt à l’INPI a une durée limitée à 3 ans vous n’en avez donc pas forcément la paternité à vie (la preuve).

    1. J’ai toujours eu le courage de mes opinons , et j’assume ce que je dis , et surtout je ne me cache pas derriére “l’anonyma ” !! Il semblerait que votre petit doigt ne vous dise pas tout , et surtout que vous soyez bien mal renseigné !Quand à l’INPI ,vous avez tout faux , une fois déposé , c’est parti pour 8 ans , et j’ai depuis renouvelé la ” paternité ” des bacchanales auprés de l’INPI . Pour le reste , je n’ai pas à vous donner des renseignements qui ne vous regardent pas ! A quel titre me posez-vous ces questions ? En ce qui me concerne j’ai un nom , et vous j’ai cru comprendre que c’est ” mon petit doigt m’a dit ” Quel courage !!
      Je crois qu’il serait plus sage d’en rester là ! merci !!

      1. Raté mon petit doigt m’a dit… raté aussi Patrick Humbert. La loi a changé et donc un nom de société est protégé pendant 10ans (voir site de l’Inpi)
        Toutefois les questions posées par ‘mon petit doigt’ sont pertinentes.
        Une association qui renonce à son bébé c’est étonnant ! Quant à la réponse de monsieur Humbert il convient de rappeler qu’à partir du moment où sa structure reçoit des soutiens publics… elle ne peut refuser de les rendre publics (sauf s’il n’y a plus de subvention municipal évidemment). Dès lors sa réponse (ou plus précisément sa non réponse est étonnante.
        Je pense qu’une demande doit être effectivement effectuée auprès de la mairie avec pourquoi pas une demande à la CADA

        1. Oui en effet , je dis bizarre ! pourquoi s’acharner sur un homme comme Patrick HUMBERT , qui a donné vingt ans de sa vie dans le bénévolat, dans des conditions parfois difficiles, grâce a qui les Venellois ont passé d’agréables soirées, qui ont d’ailleurs souvent reçues les éloges des journaux locaux, un homme que je connais évidemment et dont les qualités d’honnêteté et de principes moraux ne sont plus à démontrer ! Oui, certaines décisions ont été prises au niveau de la mairie sous la gouvernance de Robert CHARDON, comme de mettre en place une autre association “l’A.C.A.V.E.” et de la favoriser avec des subventions qu’elle ne donne plus au Comité des Fêtes !! Patrick HUMBERT en a été le premier affecté ! Ceci dit, le Comité des Fêtes existe toujours, et Patrick HUMBERT en est toujours le Président et les Bacchanales lui appartiennent, s’il donne son aval pour que la soirée soit organisée par l’office du tourisme, c’est tout simplement pour que la soirée ne disparaisse pas de Venelles, il nous semble que les venellois apprécient cette soirée, et qu’ils en profitent largement, et ceci grâce à Patrick HUMBERT ! Alors de grâce, arrêtez vos commentaires puériles et stériles et pensez plutôt à vous poser les bonnes questions, comme par exemple, pourquoi refaire des travaux sur la place des logis, alors qu’elle a été refaite à neuf il y a quelques années seulement, et devant la mairie, des travaux se justifiaient-ils ? Voilà les bonnes questions ! Car il s’agit de notre argent !! et enfin pour terminer, la question qui lui est posée, à savoir quel sera son rôle dans la prochaine municipalité si Robert CHARDON est élu, franchement, à votre avis, avec les éléments que je viens de citer, pensez-vous sincèrement qu’un homme comme Patrick HUMBERT puisse tendre la main à des gens si peu reconnaissants ?

          1. Enfin, pour qui connait un peu l’histoire venelloise, l’histoire de ce monsieur n’est rien d’autre que celle de l’arroseur arrosé.

          2. Dans la mythologie grecque ,Dionysos est le dieu de la vigne et du vin et de ses excés , c’est essentiellement un dieu errant ! Il faudrait arrêter de boire cher monsieur , cela vous fait dire n’importe quoi !!

          3. HA HA, pas mal la réponse de Lucie à Dionysos, mort de rire, en fait qui est l’arroseur arrosé ?
            il serait peut-être bien d’arrêter avec cette histoire qui n’a ni queue ni tête .
            Merci pour ceux intelligents qui le comprendront !
            Notre regard doit se porter ailleurs ! des échéances bien plus importantes concernant tout les venellois nous attendent , et une année est vite passée !!! bien vivre à Venelles , voilà notre premiére préoccupation, mais pas n’importe comment, et avec n’importe qui ! Ne nous attardons pas sur le passé, mais soyons attentif au présent et au futur qui nous attendent !! Bonne journée !

  2. Patrick HUMBERT
    Président du Comité des Fêtes des Animations Festives et Culturelles de Venelles
    Bonjour
    Je viens de lire un article , diffusé le 20 Juin 2012 , à 0H35 , par un “Venellois en colére ” qui ne dit d’ailleurs pas son nom !Cet article m’avait échappé ! Je suis étonné
    par un passage de ce dernier , qui parle de moi ( sans m’avoir concerté ) et qui dit ” Ajoutez à cela la fin de l’OMCJ, LE DEPART PRECIPITE DE PATRICK HUMBERT DU COMITE DES FÊTES ET QUI S’EST FAIT GENTIMENT REMERCIER DE LA DIRECTION DES BACCHANALES DU JAZZ … Cela commence à faire beaucoup ! Je voudrais préciser que je n’ai subit aucun départ précipité du Comité des Fêtes , car en effet le Comité des Fêtes existe toujours , et j’en suis encore le Président jusqu’au 31 Décembre 2014 !! Quant aux Bacchananles du Jazz , cette manifestation m’appartient , elle est déclarée comme telle à “” l’INPI ” depuis sa création , et je donne mon autorisation à la mairie depuis deux ans , aprés avoir reçu une demande écrite de Monsieur le Maire , afin que l’Office du tourisme l’organise !! Si Malraux a dit comme vous le dites dans votre article , ” la dictature c’est de fermer ta gueule …et la démocratie c’est cause toujours , moi je n’ai pas pour habitude de fermer la mienne , surtout quand je suis concerné et que certains propos me concernant sont faux ! Pour cette année , j’ai donné mon autorisation pour que les Bacchanales du Jazz soient organisées par l’Office du tourisme , j’ai proposé un orchestre , et le traiteur , et mes propositions ont été retenues ! Voilà , je tenais à rectifier quelques faits un peu déformés PATRICK HUMBERT

    1. Cette “collaboration” privé/public dans une collectivité locale est assez inédite, et pourrait laisser dubitatif le premier apprenti en droit public venu, mais foin de toutes ces considérations, Venelles est, une nouvelle fois, pionnière en quelque chose!

  3. « Si les élus ont le pouvoir de décision, ils n’ont pas, loin s’en faut, le monopole de la réflexion » Partant de cette maxime,il serait tout à fait normal qu’un dialogue s’instaure entre ces élus et l’ensemble de la population. On remarquera, en effet, que seule une petite frange de la population entretient des contacts avec les élus, or ceux-ci se doivent d’être disponibles pour chaque citoyen. N’oublions pas qu’autour d’un mandat électoral, chaque citoyen est un mandant, et les élus sont leurs mandataires qui leur doivent des comptes. Ce que je souhaite, c’est qu’un forum soit organisé sur le site de la mairie, afin que chacun d’entre nous tous puisse émettre des idées. Cette méthode fonctionne dans bien d’autres communes avec grand succès.