Rejoindre la conversation

5 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Monsieur le Maire,

    Vous m’avez fait passer l’info ci-contre qui figure désormais sur le site internet de la commune, et vous en remercie.

    Vous comprenez que je ne peux pas appeler à participer avec aussi peu d’informations que de simplement Dire NON à la Métropole !

    Ce n’est pas d’un match de foot OM-PSG dont il s’agit, mais bien de l’avenir de notre région, et de nos enfants dans cette région.
    S’agissant en définitive d’une conférence au Palais des Congrès, nous aurions aimé participer aux débats, au moins comme spectateurs. Il aurait fallu pour cela retransmettre les images depuis Marseille jusqu’à Venelles, pour que la population venelloise soit informée en ligne de ce qui se dit, et puisse réagir localement, voire poser des questions en duplex. C’est cela que permet la technique (on le voit tous les jours à la télé), c’est cela la démocratie, à l’opposé de la démagogie d’aller simplement crier NON !

    Avec mes meilleurs sentiments citoyens,

    P. Michaille, Président du CIQ de Venelles

    1. Je partage tout à fait le point de vue du président du CIQ, cette question est une question importante et on ne peut pas se contenter de dire NON, c’est un dossier qui engage l’avenir de notre région et nous devons avoir un minimum d’information.

  2. Si la municipalité a affrété un bus pour aller à ce type de manifestation, cela me choque, l’argent public n’est pas celui du maire ou d’une équipe municipale, il est celui de tous les Venellois et sa finalité n’est pas de servir telle ou telle cause.
    Tout comme me choque la banderole en façade de la mairie d’Aix, la mairie est la maison de tous les Aixois. Que les élus expriment leurs opinions, c’est un droit essentiel, mais qu’ils se servent des moyens mis à leur disposition pour exercer leur mandat (nous représenter dans l’exercice de notre souveraineté), c’est plus qu’abusif.

  3. Contre, je suis contre la création précipitée d’une grande métropole dont on ne sait quelle sera sa structure ni son organisation… ni quels problèmes elle devra résoudre et comment elle s’y prendra et sera financée. On ne sait pas non plus quelle sera l’étendue de ses compétences. Cela deviendra probablement un “machin” de plus à ajouter au département et à la région.

    Bien sûr il faut avancer dans de nombreux domaines, transports, infrastructures, éducation, déchets… mais comment serons-nous gouvernés quand les grandes décisions seront prises à l’échelon du département par des inconnus ignorants des réalités locales.

  4. Je suis, pour ma part, plutôt favorable à la création d’une grande métropole marseillaise regroupant la CPA. Une telle organisation permettrait sans doute de mieux gérer les problèmes liés aux déplacements et l’aménagement du territoire.
    Je regrette cependant que ce projet se construise dans la précipitation, sans beaucoup d’explications pour l’instant.
    Je crois que pour que ce projet réussisse, son mode de gouvernance devra surtout être différent du fonctionnement actuel de nos communes où un groupe d’élus majoritaires décide seul de ce qui est l’intérêt général.