Maison de la Bosque : Le Maire de Venelles reçoit les Associations

Suite au recours déposé par les quatre associations (CIQ de Venelles, Association du Clos de la Bosque, Venelles Environnement, et AVEC), le maire R. Chardon a reçu P. Michaille, M-T. Monpouet, G-J. Abel (J. Révy étant excusé) lundi 17 juin à 17h.

M. le Maire n’a pas voulu aborder les points formels du recours, laissant à ses services le soin de répondre aux points en litige. La discussion a porté sur le fond : l’aménagement du secteur ouest de Venelles, en particulier en limite de commune au nord du cimetière.

Le PLU de 2009 prévoyait en effet que cette zone, actuellement laissée en jachère par les propriétaires, soit classée AU2b, ce qui permettait d’y construire, moyennant une opération de viabilisation (les terrains privés apparaissent en zone inondable « orange », à risque modéré). De fait, lors de la première réunion « nouvelle gouvernance » du 10 janvier 2011, la municipalité annonçait un projet de 200 logements dont 30% de logements sociaux.

Or ces terrains, en limite de Puyricard, ne sont accessibles que par la route de Coutheron au nord, déjà très chargée, et par la zone boisée de la Bosque au sud-ouest, qui correspond à la plus grande pente pour l’écoulement des eaux. Le plan présenté dans le Diagnostic du PLU en mars 2013 fait clairement apparaître une pénétrante sud-est – nord-ouest vers un « secteur de potentialités » en blanc.

Les riverains de cette zone verte se sont sentis menacés par l’implantation de la Maison de la Bosque sur le terrain communal, y voyant un premier pas vers l’occupation grandissante de cette zone, alors qu’elle devrait être sanctuarisée pour la protection de la nature et de la biodiversité, selon les principes du PADD, et en conformité avec le PLU d’Aix concernant Puyricard.

Monsieur le Maire s’est engagé à ne pas développer d’autres projets dans les parcelles BZ1 et BZ104 à l’est du cimetière, dans l’hypothèse où il serait réélu pour la prochaine mandature.

Rappel : Projet municipal de la Maison de la Bosque

2 comments to Maison de la Bosque : Le Maire de Venelles reçoit les Associations

  • Recevoir les associations c’est bien… mais la construction de la maison de quartier à la Bosque est une décision politique et le maire devrait en prendre la responsabilité, laisser la réponse aux services de la mairie est une dérobade.

  • AVEC

    C’est aujourd’hui difficile de conduire une action publique. Que se soit le projet d’un nouvel aéroport, la mise en place de la métropole marseillaise ou la construction d’une salle communale à Venelles, il y a toujours des opposants qui ont de bonnes (ou de mauvaises) raisons de s’opposer au projet.
    Face à cette situation, les politiques ont le choix entre deux options : soit de passer en force (mon projet est le meilleur projet, il n’y a pas à discuter), soit négocier en construisant des compromis acceptables par le plus grand nombre.
    La seconde option est plus risquée, plus longue à mettre en œuvre, mais sans aucun doute, la meilleure à long terme et de très nombreux projets ont évolué grâce ou à cause de la concertation engagée et souvent sur des aspects significatifs.
    A Venelles, la municipalité a choisi la première solution, ce que nous regrettons.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>