Le PADD sera-t-il recalé ?

Il ne suffit pas de recopier le SCoT (schéma de cohérence territoriale) 33 pages sur 38 pour satisfaire les examinateurs ! C’est ce qui est apparu lors des critiques par les représentants des chambres de commerce, des métiers et de l’artisanat, et de l’agriculture, lors de la présentation du PADD (plan d’aménagement et de développement durable) aux personnes publiques associées : en cette période d’examens, on peut se faire du souci pour Venelles, qui travaille pourtant le sujet depuis pas moins de 11 ans …
En absence de référence au SRCE (schéma régional de cohérence écologique), la référence à l’espace agricole confond « réservoir » et « perméabilité » écologique, ce qui ne se traduit pas du tout par les mêmes exigences réglementaires. Le secteur de la Bosque, qui n’est actuellement plus cultivé, est sélectionné pour devenir urbanisable, alors qu’il fait pourtant partie de la zone viticole AOC Coteaux d’Aix. Même superficialité dans le choix d’un coefficient unique de 40 % de logements sociaux quelle que soit la zone concernée, tant au Barry (terrains de 6000 m2 par logement en moyenne) qu’aux Michelons (450 m2 par logement en moyenne) : qui peut y croire ?
On en sourirait, si toutes ces études n’étaient pas financées par nos impôts.
Après une présentation le 7 juillet en conseil municipal, une présentation sera faite lors d’une réunion publique en septembre. La prochaine réunion avec les personnes publiques associées est prévue le 17 novembre. Espérons que la copie aura été améliorée pour l’examen de rattrapage !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>