Diagnostic des pistes cyclables de la commune

Samedi dernier les membres du GT sur les déplacements ont enfourché leurs vélos afin de réaliser un diagnostic des pistes cyclables de la commune.
Voir le compte rendu.


Diagnostic des pistes cyclables
(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

En ce qui nous concerne, nous pensons qu’il est nécessaire dans un premier temps, de mettre en place des liaisons pour relier le centre et la zone commerciale de la gare aux zones d’habitat du grand puits de la rue du Claou, et des Faurys, puis d’assurer une continuité entre le quartier des Logissons et la zone commerciale de la gare.
La mise en place d’une piste cyclable entre le centre ville et la gare, qui reste bien sûr nécessaire, ne pourra se faire que dans le cadre d’une opération de grande envergure.
Voir notre analyse

2 comments to Diagnostic des pistes cyclables de la commune

  • AVEC

    Nous sommes effectivement dans une région où il n’y a pas de tradition de déplacements à vélo (contrairement à d’autres pays). L’objectif de cette démarche est d’inciter les venellois à utiliser davantage leurs vélos, pour leurs déplacements dans la commune (moins de 2 km) afin de réduire d’autant la circulation automobile.
    Pour atteindre cet objectif, il faut bien sûr commencer par aménager des itinéraires cyclables, entre les zones d’habitat et les zones attractives, mais il faut également par diverses actions (sensibilisation dans les écoles, journées du vélo, aide pour l’achat de vélos électriques etc.) inciter nos concitoyens à utiliser davantage les bicyclettes (éventuellement motorisées). Pour s’assurer de l’efficacité des mesures prises, il faudra également procéder à des comptages et mesurer les progrès accomplis.
    Les liaisons intercommunales, sont bien sûr nécessaires, mais elles concernent un autre type de public, des randonneurs, capables de rouler au moins sur une dizaine de km. Les liaisons entre communes seraient à priori plutôt du ressort d’une entité intercommunale comme la CPA.

  • Panisse

    Cette histoire des pistes cyclables me fait bien rire. Pratiquant moi-même très régulièrement la marche à pied dans les rues de Venelles, (eh oui dû mon âge, c’est le seul sport qui me soit maintenant permis) je peux attester que les cyclistes sont pratiquement inexistants dans les rues de Venelles, j’en croise quelquefois un ou deux par mois, et c’est tout. Entendons nous bien, je n’ai rien contre les déplacement à bicyclettes, mais à part les pratiquants qui vont dans les campagnes environnantes comme pratique sportive (route ou VTT) aucun cycliste à l’horizon dans les rues du village. Autant les pistes cyclables peuvent avoir une utilité sur les routes de liaison, (route du Puy Sainte Réparade par ex.) autant on peut légitimement se poser la question de leur utilité au sein même des villages, et surtout du coût de construction qu’elles engendrent.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>