Le sénat évalue le coût de la pollution en France et propose 61 mesures

par P. Michaille

Un des objectifs de la commission d’enquête est de chiffrer le coût de la pollution, pour en mesurer l’impact et déterminer la rentabilité des contre-mesures à prendre. Les évaluations portent sur : les pertes de productivité au travail, les dépenses de santé, la perte des rendements agricoles, les dommages aux bâtiments.

Parmi les 61 mesures proposées, j’ai noté ce qui pourrait intéresser la CPA, et Venelles en particulier :

N° 39. Financer la création d’une filière de bus électriques française à l’aide des investissements d’avenir.

N° 51. Limiter les transports professionnels par le développement de moyens informatiques (espaces de travail équipés de liaisons à haut débit permettant la visioconférence et le télétravail).

N° 57. Mener des campagnes d’information de la population sur la pollution liée aux activités récréatives (feux de cheminées, jardinage et barbecues).

La ministre de l’environnement a précisé, lors de son audition, qu’elle compte mettre en place, par appel à projets, « une aide financière pour des primes de conversion, y compris pour les deux roues et les utilitaires ; développer la mobilité électrique, avec le déploiement des bornes de recharge ; inciter toutes les entreprises à avoir des plans de circulation ; multiplier les incitations au covoiturage, et engager les déplacements en deux roues. »

Lire l’article entier

1 comment to Le sénat évalue le coût de la pollution en France et propose 61 mesures

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>