Limitation de vitesse à Venelles : pourquoi pas 40 km/h ?

Que pensez-vous de l’expérience de Grenoble de limiter la vitesse à 30 km/h, sauf exceptions ?
http://mobile.lemonde.fr/planete/article/2015/09/15/grenoble-generalise-la-vitesse-limitee-a-30-km-h_4758042_3244.html

Personnellement, je serais plutôt favorable, pour Venelles, à 40 km/h ! Voir l’article.

Avez-vous essayé de garder cette vitesse (en dehors des ralentisseurs ou des lotissements) sur ne serait-ce qu’un kilomètre ? Pour ma part, je fais l’expérience qu’avec mon scooter (électrique) qui roule à 40 km/h, je me glisse facilement dans le trafic sans le ralentir. Pourquoi imposer 30 km/h, vu qu’il est mal commode de rouler en 2nde , et que les moteurs à explosion polluent plus qu’à 40 km/h ?

Quels sont les paramètres à évaluer ? J’en vois deux qui concernent l’impact sur l’ensemble de la population : la sécurité par rapport à la distance d’arrêt, et la pollution ; et un qui concerne chaque conducteur que nous sommes : la souplesse de conduite à basse vitesse.

1) La distance parcourue avant l’arrêt : on trouve dans http://www.permisdeconduire-online.be/snelheidwet6.htm
Distance d’arrêt (temps de réaction + freinage) ; sol humide
20 km/h : 9 m ; 50 km/h : 34 m
30 km/h : 16 m ; 70 km/h : 58 m
40 km/h : 24 m ; 90 km/h : 90 m

La vitesse joue donc bien sûr sur la sécurité ; mais elle intervient aussi sur la densité du trafic : plus la vitesse est grande, plus les véhicules doivent être espacés, ce qui augmente les bouchons, et donc la pollution ! A moins de faire des avenues toujours plus larges, au détriment de l’espace urbain.

2) La pollution
A 40 km/h, on peut rouler en 3ème avec sa voiture, tandis qu’à 30 km/h, il faut rétrograder en 2ème, ce qui entraîne plus de pollution.

3) La souplesse de conduite : les moteurs à explosion ne sont pas conçus pour une vitesse lente sur de longs parcours ; c’est une incitation à passer à la motorisation électrique ! Mais cette contrainte individuelle a une contrepartie positive, car il serait plus agréable de conduire dans un univers moins stressant que de forcenés toujours prêts à vous bousculer …
En attendant, il faut proposer des limitations acceptées et appliquées par la population, ce qui (chacun peut le vérifier à Venelles) est loin d’être le cas aujourd’hui !

Il suffirait de mettre aux entrées de Venelles que la vitesse est limitée à 40 km/h sur tout le territoire de la commune, ce qui serait moins coûteux que tous ces panneaux de changement de vitesse (50, 30, 20) qui sont soûlants ! (Évidemment, on gardera les panneaux actuels de 30 et 20 km/h, ce n’est pas la peine de dilapider davantage l’argent du contribuable !)

Par contre, une forte campagne de sensibilisation sera nécessaire, complétée par des contrôles répétés par la gendarmerie, tant il est difficile d’inculquer des habitudes de modération …

Pour vous faire une idée du réalisme des propositions, regardez votre compteur, exercez-vous à rouler à 30 et 40 km/h, et faites vous votre propre opinion…

p.michaille@orange.fr

1 comment to Limitation de vitesse à Venelles : pourquoi pas 40 km/h ?

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>