Compte rendu de la conférence-débat « Likez-vous Linky »

La salle de La Bosque était pleine ce jeudi 9 juin 2016 pour la réunion organisée par le Président du CIQ de Venelles Patrick Michaille et Magali Lions représentante de l’IGA (Institut de Géobiophysique Appliquée), avec comme ordre du jour :
1) qu’est-ce que Linky ? (PM)
2) les risques soulevés (PM)
3) extrait du film de Luc Montagnier – prix Nobel de médecine « La guerre des ondes en oncologie » (ML)
4) l’effet des ondes sur l’organisme – application au Linky » (présentation par ML des diapos de Jean-Louis Hébrard)
5) film Philippe Monloubou – président du directoire d’ERDF »
6) tour des questions de l’assistance ; classement en thèmes (PM). Les thèmes sur lesquels ont porté les questions sont : Impact sanitaire ; Intrusion informatique, aspects techniques ; Coût ; Conditions de refus.
(Voir les questions et les réponses.)

On peut résumer la position des 2 organisations de la façon suivante :

Le CIQ n’invite pas à s’opposer systématiquement à la pose des compteurs, mais demande à la municipalité de prendre contact avec le SMED-13 afin de
– 1) prendre les mesures pour protéger des rayonnements les personnes plus fragiles (femmes enceintes, nourrissons, porteurs d’appareillage électronique pour leur santé (stimulateur cardiaque, etc.) ;
– 2) diffuser, avant l’installation des compteur, les résultats des mesures réalisées in situ chez les particuliers déjà équipés, tant en maison individuelle qu’en immeuble d’habitation ;
– 3) accélérer la mise au point de barrières (filtres) permettant d’empêcher l’intrusion des signaux CPL dans les logements de ceux qui en feront la demande.

Ces filtres étant encore à l’étude, l’IGA recommande aux Venellois d’informer Monsieur Le Maire et ERDF par RAR de leur éventuel refus de la pose d’un compteur Linky, et demande à la municipalité de voter, comme 182 communes françaises à ce jour (10/6/16), le refus du déploiement de ce dispositif sur Venelles.
L’IGA préconise l’application du principe de précaution, en s’appuyant sur de nombreuses études publiées notamment par le Pr Montagnier (Prix Nobel de Médecine) et le Dr Belpomme (Cancérologue membre de l’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeuthique Anti-Cancéreuse, association indépendante de médecins et de chercheurs visant à promouvoir une prévention environnementale, et reconnue d’intérêt général). Les résultats de ces études sont inquiétants, et personne ne peut souhaiter voir se renouveler les drames sanitaires liés à l’amiante par exemple, en son temps.

Les discussions se sont poursuivies tard autour d’un pot de l’amitié.

10 comments to Compte rendu de la conférence-débat « Likez-vous Linky »

  • un consomateur

    tres fort edf

    avec la facture annuelle en deux courriers j’en ai reçu un avec des stat de notre consommation mensuelle

    en aout 2016 3 kwh de plus qu’en septembre 2016 avec une température moyenne plus élevée et aussi un jour de plus

    c’est ce que je vois sur cet histogramme

    très fort en calcul bidon car j’ai un compteur à l’ancienne à Venelles

    DE L INTOX

    c’est très limite ce genre de pratique à mon avis

    ce qui est inquiétant c’est le pistage des gens

    un tel se lève à telle heure
    part le weekend

    etc.

  • P. Michaille

    Lire l’article sur Actu-Environnement du 20 juin 2016 concernant la reconnaissance de cette maladie étrange venue des ondes :
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/melanie-tastevin-electro-sensibilite-travail-handicap-droit-avocat-27029.php4#xtor=EPR-1

    Un jugement du tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI) de Toulouse de 2015 a accordé le bénéfice d’une allocation adulte handicapé (AAH) à une personne souffrant d’électro-hypersensibilité. Le docteur désigné pour réaliser l’examen médical a conclu à un taux d’incapacité de travail de 85% et à une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi.

    Récemment, le TCI de la région Rhône-Alpes a accordé le bénéfice d’une AAH à une personne souffrant de différentes pathologies dont une électro-sensibilité aux ondes. Le tribunal a considéré qu’elle apportait la preuve d’une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi compte tenu de sa maladie.

  • Patrick MICHAILLE

    Je vous fait part du commentaire reçu d’un adhérent aixois du CIQ, qui a participé à la réunion, mais qui désire garder l’anonymat :

    « Je ne partage pas les commentaires déposés par ces personnes non techniques.
    J’ai un diplôme d’ingénieur en physique et en instrumentation, et ai travaillé sur la production d’ondes en TP, dont je garde comme souvenir que j’avais souvent des malaises et nausées.
    Je suis en invalidité maladie depuis 10 ans, pour fatigue chronique, aussi liée à l’environnement, la pollution et les ondes…
    J’ai à la base des maladies auto-immunes type sclérose en plaque (maladie coeliaque, thyroïdite hashimoto, spondylarthrite apparue en 2013 depuis que je suis dans un logement BBC avec du photovoltaique sur ma tête…)
    Il y a déjà plus de 10 ans, le téléphone portable m’a causé des « brûlures » internes persistantes entre ouie et machoire, à tel point que je ne pouvais plus non plus utiliser le téléphone filaire sans douleurs immédiates à l’ouie.
    Le WIFI m’a créé une espèce d’alopécie sur le front (brûlures probablement aussi par « surchauffe de concentration d’ondes »).
    Je n’ai jamais eu de GPS, cela ne fait que déconcentrer quand on conduit, et tout comme l’ordinateur et l’internet ne pousse pas à faire travailler le cerveau, mais à simplement s’approprier de l’information. Ce n’est pas pour rien que le Directeur d’Apple interdisait tous ces engins à ses propres enfants.
    J’ai banni tout cela de mon quotidien, et ma santé s’en porte notablement mieux, je me rétablis et peux réutiliser le téléphone filaire.
    J’apprécie votre implication pour la santé de vos concitoyens venellois ;
    je vais chercher à me reloger.»

  • Jacques Révy

    Le lien sur le film présenté sur le professeur Montagné se trouve dans l’article en haut de la page (point n°3). Ce film est issu d’une conférence donnée à Nantes par le professeur Montagné.
    Voici un lien pour des extraits plus complets https://www.youtube.com/watch?v=TCcVvdn7YWg
    Les séquences ont été évidemment choisies par L’Institut de Géobiophysique Appliquée.
    Vous remarquerez qu’il ne parle ni des compteurs Linky ni de radiesthésie.
    Le professeur Montagné est cependant contesté sur ses thèses sur la mémoire de l’eau.

    N’étant pas un spécialiste, je pense cependant que l’on peut admettre l’idée, comme l’expose le professeur Montagné, que notre environnement a une influence sur notre santé.
    Je pense aussi qu’il faut essayer de réduire son exposition aux ondes électromagnétiques, comme il faut également essayer de manger bio et d’avoir une vie saine, sans pour autant être assuré de ne pas tomber malade.
    En revanche, je pense que la présentation faite par IGA qui a affirmé que les ondes électromagnétiques étaient responsables de cancers, de rupture d’ADN, de stress oxydatif etc. me paraît pas suffisamment argumenté (quelles enquêtes réalisées par qui sur quel échantillon, comment consulter ces enquêtes).
    Il ne faut pas nier que certaines personnes sont plus sensibles aux rayonnement électromagnétique. Mais
    L’Institut de Géobiophysique Appliquée (qui se présente comme un centre de formation et de recherche) est en fait une association de radiesthésistes (utilisation de pendules, étude de courants d’eau souterrains, de réseaux métalliques, de failles géologiques, ils s’intéressent également à des théories ésotériques comme le réseau de Hartmann).
    Cette association, comme d’autres associations de ce type vous propose de devenir radiesthésiste, ou de réaliser chez vous des actions de remédiation.
    Ces éléments n’ont pas bien sûr été précisés lors de la réunion de Venelles, la présentation portant seulement sur les risques liés aux ondes électromagnétiques.
    On a bien sût le droit de croire en la radiesthésie, et défende cette méthode, mais la présentation qui a été faite ne me paraît ni scientifique ni honnête.
    Cette association surfe sur la crainte engendrée par la mise en place des compteurs Linky pour proposer ses services. Une activité sans doute juteuse dans le contexte actuel. Est-il possible de consulter les comptes de l’association ?

  • coirre sabine

    Mr Revy

    Prétendez vous que le Professeur Montagner est un nouveau gourou ?

    Puisque vous ne semblez faire confiance qu’aux éminents spécialistes, et pour cela je vous rejoins, ce serait vraiment très intéressant d’avoir accès au film vidéo du Professeur Montagner qui a été diffusé jeudi soir. Est il possible de le visualiser ?

  • Maurice ARMAND

    Merci Jacques pour cette analyse pertinente.
    Les ondes électromagnétiques sont un support parfait pour les fantasmes…

  • La Saskatchewan ordonne à SaskPower de reprendre tous ses compteurs intelligents

    Les compteurs intelligents de Saskatoon resteront en place

    Pour sa part, la Ville de Saskatoon continuera d’installer des compteurs intelligents chez ses clients, ont fait savoir les autorités municipales par voie de communiqué mercredi.

    Saskatoon utilise les compteurs du fabricant Elster depuis 2008, et soutient n’avoir eu aucun problème. « Nos compteurs sont différents de ceux qu’utilise SaskPower », explique le représentant de la Ville, Kevin Hudson.

    La société Saskatoon Light & Power a installé 30 000 compteurs intelligents et prévoit en installer 30 000 autres d’ici 2017. La Ville estime qu’elle économisera ainsi 76,1 millions de dollars sur environ 20 ans.

  • Demaria Michèle

    Je crois avoir entendu (ou lu ?) qu’au Canada (ou aux Etats Unis ?) on désinstallait ces compteurs « intelligents ». Pourquoi ? Que s’est-il passé ?

  • 13770

    Le LINKY n’était qu’un prétexte pour évoquer un sujet plus général et certainement plus préoccupant, celui des ondes électro-magnétiques émises par les téléphones, le WiFi, les télévisions, etc.

    Je partage l’avis de Jacques, je ne vois pas non plus de raison de s’opposer au nouveau compteur.

  • Jacques Révy

    Je ne suis pas un spécialiste des ondes électromagnétiques, ni de leurs effets sur la santé, je n’ai jamais vu un compteur Linky, et je me pose la question de savoir si la pose de ces compteurs peut apporter un préjudice à la population. Pour moi, ce problème est un problème technique, il doit donc à mon avis être résolu par des techniciens compétents et honnêtes. Il reste à identifier ce type de technicien.
    On trouve de tout sur internet sur ce sujet.
    Pour ma part, pour essayer de trouver des informations pertinentes, je procède de la manière suivante : je regarde tout d’abord l’auteur des propos (80% des sites ne mentionnent pas le nom de l’auteur ils se contentent de signer, l’association X ou Y ou le collectif ou le cabinet…). Une fois que l’auteur est identifié, je regarde son CV, sa formation, son emploi actuel, ses articles et contributions sur le sujet. A partir de cet examen je peux espérer identifier des scientifiques reconnus. J’en ai ainsi repéré deux :
    Jean-Charles Le Bunetel
    , maître de conférences à l’Université de Tours et spécialiste de la compatibilité électromagnétique
    Philippe Besnier Chercheur CNRS Département Antennes & Dispositifs Hyperfréquences Équipe Systèmes Rayonnants Complexes travaille sur les interférences et la compatibilité électromagnétique.
    Ces scientifiques déclarent : « nouveaux systèmes coexistent avec de nombreux autres parfois bien plus émetteurs de signaux parasites et de champs électromagnétiques que les courants porteurs en ligne. Les compteurs Linky n’apportent pas une augmentation significative des ondes électromagnétiques ».
    N’étant pas spécialiste, et ces chercheurs semblant être reconnus par la communauté scientifique, je me range à leur avis.

    Intrusion dans la vie privée
    D’après ce que j’ai compris, Le compteur connecté collecte la « courbe de charge » c’est-à-dire des mesures de consommation du foyer à intervalles réguliers. Cela peut renseigner sur les habitudes de vie comme la présence ou non des membres de la famille à la maison.
    Je pense que si l’on veut réellement protéger sa vie privée de toute intrusion, il ne faut plus utiliser internet, ne plus téléphoner ne plus se servir de GPS.

    A mon avis, je ne vois pas pourquoi il faudrait s’opposer à la pose de compteurs Linky.

    Nous vivons dans un monde qui change vite (nouvelles technologies, mondialisation) dans lesquels les gens ont du mal à se situer, on assiste à une perte de confiance dans les institutions, le développement du populisme et l’apparition de nouveaux gourous, attention nous sommes vulnérables.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>