Réunion des associations sur la nouvelle gouvernance à Venelles

Le 11 juin dernier, nous avons été invités à participer à la commission thématique « nouvelle gouvernance » de la commission Développement Durable et Energie de Venelles (le compte-rendu de cette réunion). En présence d’élus de la majorité et de l’opposition, nous avons élaboré un certain nombre d’objectifs qui doivent permettre de définir notre façon de travailler dans les projets. Charte, diagnostic, règles, mode d’emploi, outils, expériences sont autant de thèmes sur lesquels élus et associations doivent plancher pour mettre en place l’organisation de cette nouvelle gouvernance.
 
Conscient de la difficulté de la tâche, le CIQ a éprouvé le besoin d’échanger sur le sujet le 16 juillet dernier avec les trois associations présentes le 11 juin dernier (VE, AVEC, CIQ). Un ordre du jour a été proposé et validé par les associations VE et AVEC, un peu à la hâte il est vrai compte tenu du calendrier de chacun d’entre nous, juillet étant un mois de départ en vacances :

  
« La place des associations dans la nouvelle gouvernance à Venelles» 

1 – Une présentation de sensibilisation sur les principes de gouvernance de la collectivité dans le développement durable avec l’ouverture vers les parties intéressées (qui sont les parties intéressées,  interprétation par acteur, attentes des parties intéressées avec les besoins et les rôles) (présentation de D. BRAULT) durée 20mn

[audio:PresentationDBrault.mp3]

2 – La méthode de conduite des projets aboutissant à Qui Fait Quoi. (Présentation de L. BOI membre du CIQ) durée 10 mn.

[audio:PresentationLBoi.mp3]

3 – Réflexions sur le rôle des associations dans la nouvelle gouvernance à Venelles (chaque association exprime son point de vue et sentiment actuel)

4 – Quelles associations interviennent dans la nouvelle gouvernance (toutes ou seulement Environnement, Social et Economique)

5 – Possibilité de créer un collectif d’associations afin d’imposer notre volonté de mettre en place cette nouvelle gouvernance à Venelles.

Monsieur le Maire s'est offusqué de l'utilisation du mot "imposer" notre volonté de mettre en place cette nouvelle gouvernance à Venelles (point 5 de l'ordre du jour). Nous aurions dû utiliser le mot "manifester". Loin de nous l'idée d'imposer quoi que ce soit aux élus en place bien sûr, et nous dirions même que c’est tout le contraire. Vous retrouverez la position du CIQ dans le livre blanc proposé aux candidats pendant les dernières élections auquel le Maire réélu nous avait répondu avec beaucoup de conviction et de sincérité. L'engagement des élus est incontournable et est le moteur déterminant de la mise en place de cette nouvelle gouvernance.  Tout en adoptant une attitude critique à l'égard de la collectivité, les usagers-citoyens demandent à être écoutés par les représentants de leur collectivité. Ils souhaitent être consultés plus directement sur les orientations et les projets, devenir acteurs du développement de leur commune. D'administrés, ils deviennent progressivement usagers-citoyens et usagers-partenaires.

La présentation de sensibilisation de D.Brault nous a permis de constater que la gouvernance était bien un principe du Développement Durable dans lequel une stratégie ne peut émerger que d’une coopération entre la collectivité et les différentes parties intéressées, dans laquelle chacune exerce pleinement ses responsabilités et ses compétences. D’ailleurs la présentation de L. BOI qui a suivi sur la méthode de conduite des projets (ministère de l’équipement) aboutissant à Qui Fait Quoi, nous a conduit aux rôles de chacun et à ne pas oublier que les associations représentent les usagers et les administrés (faire remonter le besoins, avis des citoyens, participation au suivi de projet, faire remonter l’exploitation) et que les élus dirigent, décident et produisent.

Ensuite chaque association a pu s’exprimer et donner son avis sur leur place dans la nouvelle gouvernance à Venelles.

Vous trouverez le compte-rendu validé par les trois associations sur le site de l'association AVEC.

Une lettre a également été envoyée à  Monsieur le Maire pour lui faire part des réflexions des associations (AVEC, VE et CIQ) en vue de poursuivre le travail de collaboration avec les élus membres de la commission Développement Durable de Venelles.

Cette réunion riche et constructive sera certainement suivie de bien d’autres dans l’avenir compte tenu de la complexité et de l’importance du sujet.

Suzanne Lamouroux

1 Comment on “Réunion des associations sur la nouvelle gouvernance à Venelles

  1. Les mots sont importants et bien sûr il n’est pas souhaitable de braquer les interlocuteurs avec lesquels on veut travailler mais… il ne faut pas non plus tourner autour du pot et oublier les objectifs de notre action.
    Sauf erreur de ma part, les associations venelloises qui se sont réunies le 11 juin dernier veulent obtenir des avancées significatives dans la gestion des affaires publiques, leur action s’apparente au lobbying… alors même si – imposer – n’est pas le vocable le plus approprié il n’est pas non plus déplacé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.