Du nouveau sur l’aire d’accueil des gens du voyage

Nous venons d’apprendre que le Conseil communautaire délibérait aujourd’hui 12 décembre 2008 à Trets sur l’aire d’accueil des gens du voyage à Venelles. Nous vous retranscrivons ci-après l’extrait de cette délibération :
 
"12.3 Aire d’Accueil du secteur du Puy Sainte Sainte Réparade / Venelles.

Mise en place des AP/CP.Approbation du Programme Général et du Coût de l’Opération. Approbation du lancement de la Consultation pour le mandat de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée. Décision du Conseil. Rapporteur : Michel BOYER"
 
Faut-il comprendre que Venelles et le Puy Sainte Réparade se sont enfin accordées pour réaliser une aire d’accueil commune ? Où se situera-t-elle ? nous ne le savons pas pour l’instant. Mais nous nous réjouissons que nos élus aient enfin pris en considération les arguments que les associations, dont le CIQ, avaient développés en 2005. Il aurait été en effet fort préjudiciable pour notre commune de supporter la charge intégrale de l’aire qui était prévue, soit 40 emplacements.

Dès que nous en saurons davantage nous vous en informerons. Nous regrettons malgré tout que le CIQ encore présent en Mairie hier n’ait pas été informé de la nouvelle. Il y a encore beaucoup à faire en matière de transparence et de confiance.

S LAMOUROUX

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. En réponse à Citoyen Venellois, je précise que l’implantation de petites aires d’accueil est précisément un argument que nous avons développé dans ce dossier. Il semble que dans d’autres communes les réactions aillent aussi dans ce sens. Malheureusement, nous n’avons pas participé à l’élaboration du schéma départemental à son origine et il a été difficile de faire valoir cette idée à posteriori. Néanmoins, la révision du schéma départemental actuellement engagée semble aller dans ce sens. Nous avons pu lire dans le dernier compte-rendu de la Commission départementale consultative des gens du voyage en date du 29 septembre 2008 “maintenir une capacité totale équivalente en créant des aires certes plus petites mais plus nombreuses est tout à fait possible”.

  2. Connaissant bien la vallée de la Durance notamment du côté du Puy Ste Réparade et les nombreux terrains accueillant de façon saisonnière ou permanente des populations de gens du voyage, il me semble qu’il serait plus judicieux de créer plusieurs petits sites d’accueil pour les gens du voyage plutôt qu’un vaste site de grande capacité d’accueil.

    En effet, des petits sites de tailles humaines permettraient notamment un entretien et un aménagement du site plus pratiques, et une intégration plus facile des gens du voyage dans les quartiers concernés.

    Notez qu’il existe déjà sur Aix et alentours des petites sites d’accueils des gens du voyage (par ex. sur Puyricard) qui sont bien intégrés. Une étude de terrain de ce qui existe et de leur fonctionnement serait à mon avis intéressante.