Mise en place d’une ligne de bus intérieure

Le mercredi 6 mai, le CIQ et l’association AVEC étaient conviés à participer à la deuxième réunion sur les transports collectifs avec pour ordre du jour la « présentation par la CPA d’une réflexion sur un service de transport en commun ». Deux membres du CIQ se sont présentés à cette réunion : Suzanne Lamouroux et Sylvain Magnac, tous deux intéressés depuis de longs mois à l’amélioration du service. Furious En préambule, Monsieur Christophe Marin a regretté vivement cette représentation considérant que chaque association devait proposer trois noms au maire parmi lesquels il serait fait le choix d’une personne. C’est toutefois une règle qui n’a pas été débattue en commission de travail « Nouvelle Gouvernance ». Blush Deux personnes paraissent nécessaires aux deux associations pour assurer le suivi du dossier. Nous avons demandé à ce que cela soit pris en considération.

Le CIQ a pris connaissance de la mise en service d’une ligne de bus intérieure avec beaucoup de satisfaction. Rappelons qu’en 2003, le CIQ a participé à l’élaboration du PDU (Plan de Déplacements Urbains) et se prononçait pour les transports en commun au détriment de l’automobile. En 2004, il apportait son soutien à la pétition lancée en mairie contre la désorganisation des transports depuis Venelles. En 2006 et 2007, il attirait l’attention des services de la CPA sur les disfonctionnements en matière d’affichage, d’horaires et d’arrêts de bus. En 2008, il réclamait un transport collectif dans les quartiers, il obtenait de Monsieur Calando, Directeur Opérationnel des Transports à la CPA, la promesse d’une étude pour un transport intra-communal et il recevait de Monsieur Jean-Pierre Saez, alors candidat aux municipales, l’engagement d’une mise en œuvre prochaine.

Voilà que les choses se concrétisent. La CPA a décidé d’équiper les communes de 5000 à 10000 habitants d’un transport interne et Venelles fait partie de ses priorités. Cela traduit une volonté forte quand on sait que la charge des transports collectifs n’est couverte qu’à hauteur de 10 à 20 %.

La ligne qui va nous desservir est expérimentale et donc perfectible.

  • Itinéraire : Les Logissons – Rd pt de la Gare – Les Faurys – Le Claou -Rd Pt des Anciens Combattants – La Gendarmerie – La Mairie – Rd Pt de la Gare – Les Logissons,
  • Circulation : du Lundi au Samedi de 6h45 a 19h00  en correspondance avec la navette Venelles-Aix en provence,
  • Arrêts : matérialisés par un panneau tous les 250 à 400 mètres, avec passage tous les 20 à 30 mn,
  • Tarif : unique et spécifique, moins de 1 € (encore à l'étude)
  • Véhicule : mini-bus de 10/12 places (diesel) non encore aménagé pour les personnes à mobilité réduite,
  • Financement : marché public,
  • Mise à l'essai : prévue dès octobre 2009 pour une mise à l'essai de 6 mois.

Les services de la CPA se sont montrés ouverts à toutes les suggestions : itinéraire réduit ou rallongé à certaines heures, antennes vers le cimetière et le parc des sports, arrêts, horaires seront revus en fonction des avis de la population. Nous avons suggéré une enquête préalable de besoins auprès des Venellois mais la CPA fait valoir son expérience et préfère mettre en place une ligne en fonction de la concentration des habitants et l’améliorer ensuite. Nous suggérons donc aux Venellois de nous faire connaître leur avis au fur et à mesure de l’usage de ce nouveau moyen de déplacement qui verra le jour en septembre ou octobre prochain. Nous rappelons que les tarifs internes seraient de moins d’un euro, la tarification de la ligne vers Aix engloberait ce service. La billettique qui sera mise en place sur l’ensemble de la CPA dès septembre facilitera l’application de ces mesures.

Le CIQ a rappelé qu’il conviendrait d’étudier un système plus égalitaire de tarification sur l’ensemble de la CPA eu égard à la gratuité accordée à tous les aixois de plus de 70 ans. Certaines populations telles que les demandeurs d’emploi ne pourraient-elles pas en bénéficier ?

Le CIQ a travaillé sur un diagnostic des arrêts de bus en rappelant quelques incohérences : l’arrêt de la Touloubre par exemple ne fait l’objet d’aucune matérialisation. Il le présentera à l’occasion de la prochaine réunion qui pourrait avoir lieu fin juin.

Rejoindre la conversation

8 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Un passage du bus à Venlles le Haut me semble important pour cette navette à venir, car plusieurs personnes âgées ont déjà quitté ce quartier à cause de leur difficulté d’y accéder sans voiture à partir d’un certain âge.
    Le bus interne à Venelles ne devrait pas à mon avis suivre le circuit que dessert déjà le bus Aix-Venelles, mais permettre plutôt aux résidents des quartiers non desservis par la ligne déjà existante, de pouvoir accéder à la ligne Aix-Venelles par une correspondance judicieuse. Une tarification locale devrait ainsi permettre aux habitants des Logissons de prendre la ligne Aix-Venelles pour se rendre à la mairie, (ou à Venelles le Haut par exemple via une correspondance avec le bus interne à Venelles).
    Je me méfie beaucoup de la démarche qui ne prendrait pas en compte dès le début les besoins réels des futurs usagers, et soutient donc la position du CIQ de recueillir les différents avis des venellois pour qu’ils soient transmis à la CPA avant la mise en place de ce service collectif de transport qui va également dans le bon sens de réduction de notre empreinte écologique sur notre planète.

  2. A l’attention de Monsieur Johan Berthon
    Nous partageons tout à fait ce point de vue et nous oeuvrons en ce sens depuis 2006. N’hésitez pas à nous communiquer vos idées, nous avons réclamé une réunion pour débattre des arrêts de bus notamment. La réunion était initialement prévue en juin, sans doute est-t-elle reportée en septembre ? enfin nous l’espérons !
    Bien cordialement.

  3. En tout cas la priorité en matière de quartiers devant impérativement être desservis porte sur les quartiers de (par ordre d’importance) : Tourame, Claou,Venelles le Haut, Quartier de la Gendarmerie car aucun ne bénéficie actuellement d’un accès à un arrêt de bus régulier à moins de 400 m en moyenne si ce n’est plus pour certains venellois. Il serait également bon de relier le parc des sports en particulier le mercredi et à fortiori le samedi et lors de manifestations sportives / culturelles … Visiblement ceci est prévu dans le projet de transports urbains !

  4. La nouvelle entrée principale de Botanic, sans concertation dites-vous…

    Sans concertation… et peut-être aussi sans études approfondies la circulation autour des commerces près du rond point de la gare, anciens et nouveaux.

    On connaissait les trois zone qui donnent directement dans le rond point mais depuis de nouveaux locaux ont été construits au nord du Ribeirou sans voies de circulation suffisantes. Les accès sont étroits, sans visibilité, sans signalisation, peu de stationnements… des ennuis sont à prévoir.

  5. Le document que nous présentons n’a pas la prétention d’avoir fait le tour du problème, c’est un document de travail destiné précisément à en débattre. Comme je l’ai dit en séance, ce travail aurait dû être fait par la CPA qui s’y était engagée en la personne de Monsieur Calando. Si nous l’avons entrepris c’est pour faire avancer les choses. Il est bien évident que d’autres aspects pourront et devront être soulevés et vous avez raison de faire remarquer que nous n’avons pas abordé le problème des personnes à mobilité réduite ni des scolaires. Mais nous espérons, conformément à nos demandes répétées, que la CPA, la commune et les associations se mettront enfin autour de la table pour y réfléchir.

    A propos du rond point de la gare, les observations du CIQ portent :

    – Dans le sens Venelles-Aix sur l’absence de visibilité dû au positionnement des containers de collecte sélective, les usagers risquent en s’avançant pour voir arriver le bus de se faire accrocher par un véhicule ;

    – Dans le sens Aix-Venelles sur la dangerosité de la descente des usagers, l’emplacement sur le trottoir est très étroit (2 mètres carrés tout au plus), le caniveau est très proche, profond et saillant, le grillage de l’ensemble commercial ne permet pas de dégagement, ce qui signifie que les piétons n’ont pas d’autre possibilité que de traverser immédiatement dans la direction de l’avenue Madeleine Bonneau devant ou derrière le bus. Nous rappelons que cet arrêt avait été précisément supprimé à cause d’un accident mortel d’une venelloise ayant traversé devant les véhicules et d’une jambe cassée dans le caniveau.

    Les nouveaux aménagements sont intervenus lors de l’arrivée de l’enseigne Botanic et de la nouvelle entrée principale de ce commerce. A-t-on répondu à une demande du commerçant ? Il est dommage qu’aucune concertation n’ait eu lieu sur ce sujet, nous aurions pu rappeler les faits.

    Nous comptons sur vous bien sûr pour apporter auprès de la CPA et de la commune, lors de la prochaine réunion, toutes les observations que vous aurez relevées. Vous avez pu remarquer que nous avons beaucoup insisté pour que ce problème soit enfin traité.

    A bientôt donc et bien cordialement,

    Suzanne Lamouroux

  6. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre rapport sur le diagnostic des arrêtes de bus, et vous avez effectué un travail sérieux et complet.
    Cependant en m’appuyant sur les documents du CERTU (“La sécurité aux point d’arrêts des bus” Techni.Cités n° 144 — 23 février 2008) et sur des diagnostics similaires effectués dans plusieurs agglomérations (Lille, Nantes, Nice), je me permets de formuler les observations suivantes :
    Si vous avez à mon avis, correctement pris en compte la visibilité et l’information, des arrêts, vous avez peut être pas suffisamment abordé le problème de la sécurité. En effet les passages piétons associés aux arrêts sont en général mal situés et posent souvent problème, de même l’accessibilité de l’arrêt situé au rond point de la gare pourrait être amélioré.
    Suivant la loi de février 2005 l’accès aux personnes à mobilité réduite aurait pu être également examinée dans le cadre de ce diagnostic en s’appuyant notamment sur le document du CERTU sur “les bus et leurs points d’arrêt accessibles à tous”.
    Par contre, je ne partage pas votre diagnostic de l’arrêt du rond point de la gare (“remettre en service l’ancien arrêt dans le sens retour” p 9) D’une manière globale le stationnement en pleine voie même s’il provoque une gêne pour les automobilistes correspond aux exigences de performance du réseau et de sécurité des usagers. (voir le document CERTU : “Les petits aménagements de sécurité Fiche n°1 02 Septembre 2007”)
    Le diagnostic des arrêts scolaires pourrait, à mon avis, être également entrepris.

    Il conviendrait à mon sens de compléter ce diagnostic en essayant de mettre en place avec la CPA et la municipalité des indicateurs de qualité du service en incitant l’opérateur et l’AOT à évoluer vers une démarche qualité suivant la norme NF EN 13816.

    Conclusion, une étude de qualité réalisée par le CIQ, mais qui à mon avis, pourrait encore être complétée et améliorée.

  7. Merci de faire part des disfonctionnements constatés par rapport aux arrêts de bus actuels. C’est une question qui sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion, c’est donc l’occasion de les exprimer. Nous souhaitons que tous les venellois s’expriment.

  8. Bonne idée de faire un diagnostic des arrêts de bus…
    Au rond point de la gare, il y a quelques jours, venant de la jardinerie j’ai dû attendre que le bus dégage la voie car il n’était pas arrêté sur la position aménagée. Il semble que certains chauffeurs ne font pas la manœuvre pour se garer correctement et gênent la circulation, en d’autres endroits aussi, en face de l’église par exemple.