Quand Venelles accueillait des réfugiés

Doit-on accueillir des réfugiés ? La question fait débat actuellement.
Retour sur un épisode peu connu, de la vie communale à une époque où Venelles accueillait des réfugiés. Bien sûr le contexte et les circonstances étaient différentes, c’était en 1943.
A l’époque notre commune qui comptait environ 500 habitants avait accepté de recevoir quelques dizaines de réfugiés, sans ressources qui venaient du quartier du vieux port de Marseille et dont leur logement avait été détruit. Malgré la faiblesse des moyens de l’époque, la population s’était mobilisé pour les secourir….
Quelques années plus tard, certains sont partis, d’autres sont restés apportant à notre commune leur dynamisme et leur savoir faire.
Voici le témoignage d’un de ces réfugiés, madame DECANIS, recueilli en 2011.

Un tel élan de solidarité est-il encore possible aujourd’hui ? Voir les déclarations du maire d’Aix en Provence.

2 Comments on “Quand Venelles accueillait des réfugiés

  1. Alors, lequel de nos candidats maire va proposer de recueillir des réfugiés chez lui, lequel va nous expliquer qu’il faut les trier, lequel nous expliquer qu’on n’a pas les moyens ?

  2. Merci pour ce témoignage que je n’avais pas vu lors de sa diffusion.
    Quel bonheur de pouvoir admirer le pont transbordeur…

    Ces destructions avaient été décidées par les Allemands pour tenter de chasser les résistants de ces quartiers.

    Et merci pour le bon pain Decanis “au feu de bois” qui nous a longtemps régalés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.